Jeudi 27 juin à Montpellier / Rencontre avec Franck Bouysse

Rencontre avec Franck Bouysse autour de son livre « Né d’aucune femme » (La manufacture de livres)

Rencontre en amont du 22e Festival International du Roman Noir, organisé à Frontignan les 28, 29 et 30 juin. avec 40 auteurs, espoirs ou légendes du genre, dans le cadre des rencontres « + de FIRN »). Avec la participation de Nathalie Castagné, présidente de l’association Soleil Noir.

Franck Bouysse est né en 1965 à Brive-la-Gaillarde, il a été enseignant en biologie et se lance dans l’écriture en 2004. Grossir le ciel en 2014, puis Plateau en 2016 rencontrent un large succès, remportent de nombreux prix littéraires et imposent Franck Bouysse sur la scène littéraire française. Il partage aujourd’hui sa vie entre Limoges et un hameau de Corrèze.

 

« Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d’une femme à l’asile.
– Et alors, qu’y a-t-il d’extraordinaire à cela ? demandai-je.
– Sous sa robe, c’est là que je les ai cachés.
– De quoi parlez-vous ?
– Les cahiers… Ceux de Rose. »

Ainsi sortent de l’ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquels elle a raconté son histoire, cherchant à briser le secret dont on voulait couvrir son destin.

Franck Bouysse, lauréat de plus de dix prix littéraires, nous offre avec Né d’aucune femme  la plus vibrante de ses œuvres. Avec ce roman sensible et poignant, il confirme son immense talent à conter les failles et les grandeurs de l’âme humaine.

Ce roman est finaliste du Grand Prix des lectrices de Elle et du prix du roman inspirant Psychologies magazine. Il est par ailleurs en compétition pour le Prix Etonnants voyageurs/Ouest France, le Prix Louis Guilloux, le Prix des Lecteurs de la Maison du livre de Rodez et le Prix des lecteurs de la librairie Expressions à Chateauneuf-de-Grasse…

©Droits réservés

 Localisation : Médiathèque Emile Zola
 Catégorie : Rencontre
 Conditions : 18H30 Grand auditoirum

 

  • – Le 27/06/2019
 Public : Tout public

Tous les auteurs de l’édition 2019

Kent ANDERSON (USA)

Kent Anderson, né en 1945, ancien des forces spéciales au Vietnam, a été policier à Portland et à Oakland. Diplômé en création littéraire, il a enseigné la littérature dans l’Idaho et vit aujourd’hui au Nouveau-Mexique.

En 1987, il publie son premier roman, Sympathy for the devil, en référence à la chanson éponyme des Rolling Stones. Puis, en 1996, il fait paraître Chiens de la nuit (Night Dogs), salué par James Crumley comme « un livre capital » parce qu’il « nous rappelle des choses importantes, une époque que trop de personnes préfèrent oublier, la perte de confiance et de raison d’être après la guerre ; et (…) également que ces gens qui vivent dans les terrains vagues de la société nous ressemblent terriblement avec leurs espoirs et leurs rêves, leurs courages et leurs déceptions. »

Un soleil sans espoir, Calmann-Lévy 2018, superbe conclusion de cette trilogie urbaine, décrit une Amérique tout aussi divisée que l’est l’âme de ce grand écrivain.

DERNIERS OUVRAGES :

Sympathy for the Devil, Éditions Gallimard, 1993, & Éditions Folio policier, 2013

Chiens de la nuit, Calmann-Lévy, 1998, & Le Livre de poche, 1999, & Folio policier, 2014

Pas de saison pour l’enfer, 13e note éditions, 2013

Un soleil sans espoir, Calmann-Lévy, 2018, (Grand Prix du roman noir étranger 2019 du Festival international du film policier de Beaune)

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / VENDREDI 28 JUIN À 18H00

ONE SHOT

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 16H00

ADRENALINE

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / DIMANCHE 30 JUIN À 15H45

double dose

Tove ALSTERDAL (Suède)

Tove Kerstin Alsterdal, née en 1960 à Malmö, est une journaliste, dramaturge et scénariste de nationalité suédoise. Ses trois premiers romans ont été traduits par Actes Sud : Femmes sur la plage (2012, Babel 2014), et par les Éditions du Rouergue : Dans le silence enterré, 2015, Prix Ancres noires 2018, et Tango fantôme, 2017. Elle écrit aussi des pièces pour une troupe de théâtre, des livres pour la jeunesse, des pièces radiophoniques et des livrets d’opéra. Elle a reçu le prix du meilleur roman suédois pour Tango fantôme.

DERNIERS OUVRAGES :

Femmes sur la plage, Actes Sud, 2012 & Babel noir, 2014

Dans le silence enterré, Éditions du Rouergue, 2015 & Babel noir, 2018 (Prix Ancres noires 2018)

Tango fantôme, Éditions du Rouergue, 2017 & Babel noir 2019

Chant des âmes sans repos, Éditions du Rouergue, 2019

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / SAMEDI 29 À 18H00

DOUBLE DOSE

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / DIMANCHE 30 À 11H00

SECRETS

Ingrid ASTIER (France)

Ingrid Astier, née en 1976, est normalienne, agrégée de lettres et toquée de cuisine.

Professeur de littérature à Paris VII, elle publie en 1999 une nouvelle, Face à faces, au Mercure de France, et obtient le Prix du jeune écrivain. Avec Quai des enfers, publié en janvier 2010 dans la collection Série Noire de Gallimard, Ingrid Astier fait son entrée dans l’univers du polar. Elle obtient le Prix Polar en plein cœur, le Prix Lafayette, le Grand Prix Paul-Féval de littérature populaire de la Société des gens de lettres et le Prix Sylvie-Turillon pour ce roman. En 2013, elle obtient le Prix Calibre 47 pour Angle mort. Après trois «Série noire», la romancière a rangé son Beretta calibre 22 dans son tiroir et sorti la wax pour composer un roman ethno-géographique au charme singulier, La Vague, sur fond de surf et de drogue de synthèse.

DERNIERS OUVRAGES :

Quai des enfers, Gallimard, coll. « Série noire », 2010, & Gallimard, coll.

« Folio Policier »

Angle mort, Gallimard, coll. « Série noire », 2013 & Gallimard, coll.

« Folio Policier »

Haute Voltige, Gallimard, coll. « Série noire », 2017 & Gallimard, coll.

« Folio Policier »

La Vague, Les Arènes, coll, « Equinox », 2019

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / SAMEDI 29 À 18H00

DOUBLE DOSE

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / DIMANCHE 30 À 11H00

SECRETS

Lilian BATHELOT (France)

Né en 1959 dans le bassin minier de Decazeville. Saltimbanque, cracheur de feu, professeur de philosophie ou champion de tir, les contre-pieds de son parcours passent aussi par de petits boulots à l’usine et dans le bâtiment, débouchent en 1977 sur l’écriture. Il est l’auteur d’une quinzaine de romans noirs et de nouvelles et vit dans l’Hérault.

DERNIERS OUVRAGES :

Terminus mon ange, La Manufacture de livres, 2014

Zinedine et Marion, Publie Net, 2015

Cristalline (nouvelle), La Manufacture de livres (in Étranges étrangers), 2015

Kabylie twist, Gulf Stream, 2016 & GSE Poche, 2016

Simple mortelle, La Manufacture de Livre 2018 & J’ai lu 2019 (Finaliste pour le Prix Sud Ouest/Lire en poche)

Bain de sang à Frontignan, nouvelle inédite publiée (et lue) à l’occasion du 22e FIRN

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / VENDREDI 28 À 17H00

AMOUR

PARTICIPE À LA LECTURE / SAMEDI 29 À 12H00 / DIMANCHE 30 À 12H00

BAIN DE SANG

Léonie BISCHOFF (Suisse)

Après une maturité gymnasiale en Arts Visuels à Genève, Léonie Bischoff quitte sa Suisse natale pour étudier à Bruxelles où elle obtient un graduat en bande dessinée. Elle s’installe ensuite à Paris où elle publie son premier récit graphique dans le recueil Phantasmes chez Manolosanctis, puis, chez le même éditeur, sa première bande dessinée solo, Princesse Suplex. Puis Léonie retourne ensuite à Bruxelles où elle scénarise et dessine le roman graphique Hoodoo Darlin’ qui sort en 2013 chez Casterman. Elle collabore avec le scénariste Olivier Bocquet pour l’adaptation en bande dessinée des romans éponymes de Camilla Läckberg, La Princesse des glaces, Le Prédicateur et Le Tailleur de Pierre. Ces albums sont publiés en 2014, 2015 et 2018 chez Casterman. En 2018 également, elle publie avec Thomas Römer Naissance de la Bible aux éditions du Lombard. Elle travaille aussi pour la presse belge et suisse.

DERNIERS OUVRAGES :

La Princesse des Glaces, avec O. Bocquet, d’après C. Läckberg, Casterman , 2014

Le Prédicateur, avec O. Bocquet, d’après C. Läckberg, Casterman, 2015

La Rencontre, avec L. Tillmann, OSL/SWJ, 2016

Le Tailleur de Pierre, avec O. Bocquet, d’après C. Läckberg, Casterman, 2018

NAISSANCE DE LA BIBLE, AVEC T. RÖMER, LE LOMBARD, 2018

Franck BOUYSSE (France)

Franck Bouysse, né en 1967, vit à Limoges. En 2007, il publie son premier roman noir, L’Entomologiste, chez un éditeur limogeois, Lucien Souny. C’est à la Manufacture de livres que paraît Grossir le ciel, au long duquel Franck Bouysse s’attache comme à son habitude à la psychologie de ses personnages.

Suivront Plateau, puis Glaise, et Né d’aucune femme dont les succès confirment l’engouement des lecteurs et des professionnels pour cette œuvre singulière et puissante.

DERNIERS OUVRAGES :

Vagabond, La Manufacture de livres, réédition 2018

Glaise, La Manufacture de livres 2017 & Le Livre de poche, (Prix Libr’à nous du Meilleur roman francophone)

Grossir le ciel, La Manufacture de livres, réédition 2018 & Le Livre de poche, (Prix SNCF du polar)

Plateau, La Manufacture de livres, réédition 2018 & Le Livre de poche, (Prix des lecteurs de la Foire du livre de Brive)

Oxymort, réédition d’un premier roman chez Moissons noires, 2019

Né d’aucune femme, La Manufacture de livres, 2019, (Prix Psychologies magazine du roman inspirant, Prix des Libraires, Finaliste pour le Prix du Livre Inter, Prix Étonnants voyageurs, Prix Littérature Monde, Prix Orange du Livre, Prix Babelio, Prix Simenon, Prix Louis Guilloux, Prix des Lectrices de ELLE dans la catégorie Policiers)

Et des ouvrages collectifs :

Lumières noires, ouvrage collectif pour TPS, La Manufacture de livres, 2018

Rock Fictions, Le Cherche Midi, 2018

Intégrale de Simenon, préface, Tome 2, Omnibus, 2018

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / VENDREDI 28 À 16H00

DOUBLE DOSE

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / DIMANCHE 30 À 11H00

SECRETS

Thomas CANTALOUBE (France)

Thomas Cantaloube, né en 1971, est un journaliste et écrivain français. En janvier 2003, il part s’installer à Washington, D.C. (États-Unis) en tant que correspondant free-lance pour Le Parisien, Marianne et La Vie. Pendant cinq ans, il couvre l’actualité politique, diplomatique, sociale et culturelle à Washington DC et New York. Il réalise également durant cette période des reportages au Mexique, en Irak, au Koweït et à Cuba. Il collabore aussi ponctuellement au magazine Grands Reportages. En octobre 2003, il est l’un des premiers journalistes français aux États-Unis à créer un blog pour rendre compte de l’actualité américaine. En février 2008, il rentre en France pour participer au lancement de Mediapart. Depuis cette date, il couvre l’actualité internationale pour le journal, effectuant de multiples reportages à l’étranger. Requiem pour une République relate le meurtre d’un avocat algérien en 1959 dans la France de Papon, De Gaulle et l’OAS. Trois personnages (un flic, un truand, un assassin) tentent de dénouer les fils d’une machination d’État qui les dépasse.

DERNIERS OUVRAGES :

Requiem pour une République, Gallimard – Série Noire 2019,

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 17H30

POUVOIR

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / DIMANCHE 30 JUIN À 14H30

TRIPLE DOSE

Hélène COUTURIER (France)

Originaire de Montpellier, Hélène Couturier collabore en tant que journaliste pigiste à un grand nombre de publications. Son premier roman, Fils de femme, est publié par les éditions Rivages/Noir. Suivent Sarah, chez le même éditeur, puis L’Homme à la peau foncée chez Joëlle Losfeld. En 2011, elle signe aux Presses de la Cité Tu l’aimais quand tu m’as fait ? qui sera adapté par Jérôme Cornuau pour France 2 avec Aure Atika et Arié Elmaleh. Entre-temps, elle a réalisé des documentaires pour la télévision (sur des sujets aussi différents que le rap français, les bisons d’Amérique du Nord ou la censure au Liban) et écrit des scénarios de films d’auteur, de séries policières ou familiales comme Fais pas ci, Fais pas ça. En 2017, elle a signé un nouveau roman au Dilettante, Il était combien de fois, et le premier opus des aventures de Nina, Bye Bye Bollywood, chez Syros. En 2018, nouveau voyage avec Nina, Garance et leur mère, une histoire à la fois drôle et grave dans la ville de Barcelone qu’elle connaît bien, Trans Barcelona Express, Syros.

DERNIERS OUVRAGES :

Romans

Fils de Femme, Rivages Noir,1996

Sarah, Rivages Ecrits Noir, 1997, Rivages Poche, 1999

Fuckin’cool, avec Jean Annestay, Flammarion, 2000

L’homme à la peau foncée. Joëlle Losfeld. 2004

Tu l’aimais quand tu m’as fait ? Presses de la Cité, 2011

Il était combien de fois, Le Dilettante, 2017

Romans jeunesse

Grand-mère Mambo, Syros, Souris noire 1999.

C’est trop la classe, Thierry Magnier, Petite poche, 2009

Bye Bye Bollywood, Syros, 2017, réédition Les Incorruptibles, 2018

Trans Barcelona Express, Syros, 2018

SORTIE D’ATELIER / VENDREDI 28 JUIN À 14H00

ATELIER D’ÉCRITURE THÉÂTRALISÉ

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 14H30

RESEAUX

Victor DEL ARBOL (Espagne)

Né à Barcelone en 1968, il amorce une carrière d’écrivain avec la publication en 2006 du roman policier El peso de los muertos. C’est toutefois la parution en 2011 de La Tristesse du samouraï (La tristeza del samurai), traduit en une douzaine de langues et best-seller en France, qui lui apporte la notoriété. Pour ce roman, il remporte plusieurs distinctions, notamment le Prix du polar européen 2012 ainsi que le Prix SNCF du polar en 2018. En 2015, son roman Toutes les vagues de l’océan remporte le Grand Prix de littérature policière du meilleur roman étranger.

En 2016, il reçoit le Prix Nadal pour La veille de presque tout.

Avec Par-delà la pluie, 2019, c’est un roman d’un genre tout particulier – thriller mémoriel – que signe l’un des auteurs hispaniques les plus salués par la critique.

DERNIERS OUVRAGES :

La Tristesse du samouraï, Babel noir

La Maison des chagrins, Babel noir

Toutes les vagues de l’océan, Babel noir, 2015 (meilleur polar de l’année 2015 par Lire, a reçu le Grand Prix de Littérature policière, roman étranger 2015 et le Prix SNCF du polar 2018 pour l’édition poche)

La Veille de presque tout, Babel noir, 2019

Par-delà la pluie, Actes noirs, 2019

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / VENDREDI 28 JUIN À 17H00

AMOUR

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / SAMEDI 29 JUIN À 16H00

DOUBLE DOSE

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / DIMANCHE 30 JUIN 11H00

SECRETS

DELACORTA (Suisse)

Daniel Odier, né le 17 mai 1945 à Genève en Suisse, est un écrivain, poète, romancier et essayiste suisse, également promoteur du shivaïsme cachemirien. Auteur de nombreux ouvrages sur le tantra et le yoga, il a aussi publié des romans policiers sous son patronyme et sous le pseudonyme de Delacorta. Odier fait des études aux Beaux-Arts de Rome, mais il abandonne la peinture pour l’écriture. Il devient en 1979 professeur de littérature comparée à l’Université de Tulsa, en Oklahoma. La même année sort sa trilogie policière, Nana, Diva, Luna, dont le 2e tome est adapté au cinéma par Beineix (4 Césars). Entre néo-polar et hard-boiled, il poursuit les aventures de ses personnages récurrents, Serge et Alba, dans son nouveau roman
Nycta.

DERNIERS OUVRAGES :

Imago, Éditions du Masque, 1996

Delacorta 1, Champs-Élysées, 1993

Nycta, French Pulp, 2019

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / SAMEDI 29 JUIN À 10H00

TRIPLE DOSE

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 14H30

RESEAUX

Pascale DIETRICH (France)

Pascale Dietrich est née à Tours en 1980. Sociologue à l’Ined à Paris, ses travaux portent sur les populations précaires et les inégalités. Elle est l’auteur de nouvelles et de courts romans flirtant avec le polar, dont Le Homard, 2013 et Une île bien tranquille, 2016. En 2019, avec Les mafieuses, l’auteur nous offre un roman noir jubilatoire au cœur de la mafia grenobloise.

DERNIERS OUVRAGES :

Le Homard, In8, 2013

Une île bien tranquille, Liana Levi, 2016

Les mafieuses, Liana Levi, 2019

PING-PONG BANG-BANG / DIMANCHE 30 JUIN À 12H00

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / DIMANCHE 30 JUIN À 15H15

DROGUE

Michel DOUARD (France)

Michel Douard est rédacteur professionnel et écrivain. Il a publié deux romans noirs aux éditions La Manufacture de livres : Chinese Strike, 2013 et Micron noir, 2015. Il vit à Tours et est également le chanteur du groupe Les Parpaings. Son premier ouvrage est repris chez Pocket en 2015 sous le titre Mourir est le verbe approprié. Son dernier roman, Un couple de singes, est une comédie noire sur fond de rock.

DERNIERS OUVRAGES :

Mourir est le verbe approprié, Réed. Pocket, 2015

Micron Noir, La Manufactures de livres, 2015

Un couple de singes, La Manufactures de Livres, 2018

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / DIMANCHE 30 JUIN À 15H15

DROGUE

Serguei DOUNOVETZ (France)

Né à Paris. À l’âge de 15 ans, il vend à la criée ses poèmes ronéotypés sur les marchés. En 1976, il forme le groupe de Rock garage Les maîtres-nageurs avec lequel il commet un 45 tours. Son premier roman noir, Moviola, est édité en 1994 au Dilettante. Suivent une trentaine de romans de genre et une centaine de nouvelles. Il anime depuis plus de vingt ans des rencontres et des ateliers d’écriture avec des publics en difficulté, ainsi que dans les prisons.

DERNIERS OUVRAGES :

L’Amour en super 8, sous le pseudonyme Chefdeville. Le Dilettante, 2016

Les Loups de Belleville (20e arrondissement), série «Les Nouvelles Enquêtes de Nestor Burma». French pulp éditions, 2018

Les Gens sérieux ne se marient pas à Vegas, French pulp éditions, coll. «Polar», 2018

PARTICIPE À LA LECTURE PING-PONG BANG-BANG / DIMANCHE 30 JUIN À 15H00

RJ ELLORY (GB)

Né en 1965. Orphelin très jeune, il découvre sa passion pour la lecture au pensionnat. Cherchant une façon de s’exprimer, R.J. Ellory monte d’abord un groupe de rock. En 2003, son premier roman Candlemoth est publié en Angleterre chez Orion. Il paraît aux éditions Sonatine en 2015. Salué par la critique, R.J. Ellory dépeint dans de sombres fresques une Amérique meurtrière et rongée par la culpabilité, loin de l’Angleterre qui l’a vu naître. Il est lauréat du Prix Nouvel Obs/BibliObs du roman noir 2009 pour Seul le silence. Dans Le Chant de l’assassin, situé dans l’Amérique profonde, il explore les douloureux secrets de deux frères.

DERNIERS OUVRAGES :

Papillon de nuit, Sonatine, 2015 & Le livre de poche, 2017

Les assassins, Sonatine, 2015 & Le livre de poche, 2016

Les Neuf Cercles, Sonatine, 2014 & Le livre de poche, 2015

Un cœur sombre, Sonatine, 2016 & Le livre de poche, 2017

Le Chant de l’assassin, Sonatine, 2019.

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 11H00

ARGENT

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / DIMANCHE 30 JUIN À 15H00

DOUBLE DOSE

Simon HANSELMANN (Australie)

Ce jeune auteur originaire de Tasmanie adepte du travestissement s’est imposé en très peu de temps en Europe et aux États-Unis comme un auteur incontournable. Il vient juste de publier le troisième volume de sa série Megg, Mogg & Owl chez le prestigieux éditeur américain Fantagraphics et son œuvre est aujourd’hui traduite et publiée dans le monde entier. Simon Hanselmann est un auteur prolifique à l’imagination inépuisable qui continue de développer et enrichir sa série jours après jours. En 2018, il remporte le Fauve Prix de la série pour son quatrième livre Happy Fucking Birthday au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême.

DERNIERS OUVRAGES :

Megg Mogg & Owl, Maximal Spleen, Misma, 2014

Megg Mogg & Owl, Magical Ecstasy Trip, Misma, 2015

Megg Mogg & Owl, à Amsterdam, Misma, 2016 (Sélection Officielle du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême)

Megg Mogg & Owl, Happy Fucking Birthday, Misma, 2017, (Fauve – Prix de la série du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême)

Megg Mogg & Owl, Winter Trauma, Misma, 2019

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / DIMANCHE 30 JUIN À 11H30

DOUBLE DOSE SEXE SOUS ACIDE

Jake HINKSON (USA)

Jake Hinkson, né en 1975 en Arkansas, est un écrivain américain, auteur de romans policiers. Il amorce sa carrière en littérature par la publication de L’Enfer de Church Street (Hell on Church Street), paru aux États-Unis en 2011, et dont la traduction en France lui vaut le Prix Mystère de la critique 2016.

En 2015, il fait paraître The Blind Alley : Exploring Film Noir’s Forgotten Corners, un essai très fouillé sur le film noir.

Avec son roman No Tomorrow paru en 2015 et traduit en français en 2018 sous le titre Sans lendemain, il est lauréat du Grand Prix de littérature policière 2018.

DERNIERS OUVRAGES :

L’Homme posthume, Éditions Gallmeister, coll. « Neo noir », 2016

The Big Ugly (2014)

Sans lendemain, Éditions Gallmeister, coll. « Americana », 2018 (Grand Prix de littérature policière 2018)

Au nom du Bien, Éditions Gallmeister, coll. « Americana », 2019

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / VENDREDI 28 JUIN À 16H00

DOUBLE DOSE

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 17H30

POUVOIR

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / DIMANCHE 30 JUIN À 10H00

TRIPLE DOSE

Sándor JÁSZBERÉNYI (Hongrie)

Sándor Jászberényi, né en 1980, a étudié la littérature, la philosophie et l’arabe à l’Université de Budapest. Il vit actuellement entre la Hongrie et l’Égypte.

Correspondant de guerre pour des journaux hongrois, le New-York Times et l’Egypt Independent, il a couvert entre autres les Printemps arabes, la crise du Darfour et la révolution houthie au Yémen.

La Fièvre, 2019, son premier recueil de nouvelles, a été traduit dans de nombreux pays. « Un plongeon authentique dans la spiritualité et la fragilité de l’humanité. » New York Times.

DERNIERS OUVRAGES :

La Fièvre et autres nouvelles, Mirobole 2019

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 16H00

ADRENALINE

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / DIMANCHE 30 JUIN À 15H45

DOUBLE DOSE

Sergey KUZNETSOV (Russie)

Sergey Kuznetsov, né à Moscou en 1966, est un écrivain, journaliste et entrepreneur russe. Il est diplômé de la Faculté de chimie de l’Université d’État de Moscou en 1988. En 2004, il a fondé la société SKCG, spécialisée en marketing interactif et projets culturels. La Peau du papillon (Shkurka babochki, 2005) est son premier roman à paraître à la Série Noire.

DERNIERS OUVRAGES :

La Peau du Papillon, Gallimard, 2019

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 14H30

RESEAUX

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / DIMANCHE 30 JUIN À 10H00

TRIPLE DOSE

Hervé LE CORRE (France)

Hervé Le Corre, né à Bordeaux en 1966, est un auteur français de romans policiers. Lecteur passionné, il commence à écrire à l’âge de 34 ans.

Son écriture, le choix de ses personnages, l’atmosphère assez sombre de ses livres le place d’emblée parmi les auteurs français les plus noirs et les plus primés du roman policier hexagonal.

Il reçoit le Grand Prix de littérature policière en 2009, le Prix Mystère de la Critique 2010 pour Les Cœurs déchiquetés et les Prix Le Point du Polar européen 2014, Landerneau polar 2014 et Michel-Lebrun 2014 pour Après la guerre.

Dans L’ombre du brasier narre l’odyssée tragique des communards mêlée à une enquête criminelle haletante.

DERNIERS OUVRAGES :

Après la guerre, Rivages/Thriller, 2014 ; réédition Rivages/Noir, 2015 (Prix Michel-Lebrun)

Prendre les loups pour des chiens, Rivages/Noir, 2017 ; réédition Rivages/Noir (Prix rivages des libraires 2018)

Dans l’ombre du brasier, Rivages/Noir, 2019

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 17H30

POUVOIR

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / DIMANCHE 30 JUIN À 14H30

TRIPLE DOSE

Étienne LÉCROART (France)

Dessine depuis 1986 pour un grand nombre de journaux : Politis, Libération, Le Monde, Télérama, Phosphore… et actuellement pour Spirou, Fluide Glacial, Ça m’intéresse, Les Cahiers Pédagogiques, Alternatives Non Violentes, L’Illustré

A créé par ailleurs des bandes dessinées : « Presque toutes mes bandes dessinées sont basées sur des contraintes formelles fortes : pliage, palindrome, upside-down, hybridation, itération, plurilecturabilité… » Il est logiquement membre de l’Oubapo (Ouvroir de Bande dessinée Potentielle) depuis 1993 et de l’Oulipo (Ouvroir de Littérature Potentielle) depuis 2012. Musicien occasionnel, il fait partie du groupe Les Jacquelines.

DERNIERS OUVRAGES :

Le hasard, texte d’Ivar Ekeland, Le Lombard, 2016

Vanité, l’Association, 2017

Les riches au tribunal – L’Affaire Cahuzac et l’évasion fiscale, avec Monique et Michel Pinçon-Charlot, Le Seuil-Delcourt, 2018

Pourquoi les riches sont-ils de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres ? avec Monique et Michel Pinçon-Charlot, La Ville Brûle, 2018

Faut-il douter de tout ? Petit Va, 2018

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 11H00

ARGENT

VISITE GUIDÉE DE L’EXPOSITION / SAMEDI 29 JUIN À 13H30

BIENVENUE CHEZ LES RICHES

MARTI (Espagne)

Né à Barcelone en 1955, Marti Riera a été l’un des piliers de la mythique revue d’avant-garde espagnole El Vibora dès sa création en 1979. Les sommaires voient se côtoyer la crème de l’underground international et la jeune scène locale, alignant Willem, Charles Burns ou Art Spiegelman aux côtés de Nazario et Gallardo. Profitant de l’effervescence post-franquiste, la revue offre à toute une génération de se libérer des tenailles de l’ordre moral en piétinant les vertueux et l’autorité avec toutes les outrances nécessaires, et de régler son compte à un pays qui peine à se défaire du cauchemar fasciste.

Dix ans plus tard, Marti quitte le navire et trouve refuge dans les pages de Makoki, l’autre laboratoire de la culture underground espagnole. Quelques mois plus tard, il abandonne la bande dessinée et prend ses distances avec le métier, laissant derrière lui une œuvre fournie, riche en histoires courtes, de laquelle émergent le copieux feuilleton Taxista et l’hallucinant Dr Vertigo.

Marti fera une dernière apparition en 2008 avec Calvario Hills (Vertige Graphic), récit inachevé dans lequel il reprend son personnage de Taxista. Ce talent unique et injustement méconnu reste l’un des grands mystères de la bande dessinée.

DERNIERS OUVRAGES :

Taxista, Cornélius, 2008

Calvary Hills, Vertige Graphic, 2008

Docteur Vertigo, Cornélius, 2018

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / DIMANCHE 30 JUIN À 16H30

DOUBLE DOSE BD LA MOVIDA, LA DROGUE

Olivier MARTINELLI (France)

Olivier Martinelli est né en 1967. Il vit à Sète. Auteur de six romans et de nombreuses nouvelles publiées dans des recueils collectifs (Buchet Chastel, Éditions Antidata, etc), il a obtenu le Prix des Lecteurs de Deauville en 2012 pour La Nuit ne dure pas, publié par les éditions 13e Note, et le Prix de la ZEC en 2016 pour L’Ombre des années sereines paru chez Zinc Éditions. Il signe Quelqu’un à tuer à La Manufacture de Livres en 2015.

L’Homme de miel a été « coup de cœur » de quarante librairies en France et en Belgique. Mes nuits apaches est le premier roman rock de la collection «Passe-Murailles» chez Robert Laffont.

DERNIERS OUVRAGES :

Quelqu’un à tuer, roman, La Manufacture de livres, 2015

L’Ombre des années sereines, Novella, Zinc, 2015

L’Homme de miel, roman, Christophe Lucquin éditeur, 2017

Mes nuits apaches, coll Passe-Murailles, Robert Laffont, 2019

Jean-Yves MARTINEZ (France)

Jean-Yves Martinez a vécu douze ans à La Havane où il a été professeur et correspondant pour plusieurs médias (Libération, Le Point, RFI). Il est actuellement traducteur de l’espagnol et enseignant à l’International Bilingual School of Provence. Ses deux précédents romans, La Femme havane, 2004, et Le Fruit de nos entrailles, 2008, ont été publiés aux éditions des Équateurs.

DERNIERS OUVRAGES :

La Femme havane, Éditions des Equateurs, 2004

Le Fruit de nos entrailles, Éditions des Equateurs, 2008

Les Enchaînés, Seuil, 2019

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / VENDREDI 28 JUIN À 17H00

AMOUR

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / SAMEDI 29 JUIN À 16H00

DOUBLE DOSE

Patrick MOSCONI (France)

Patrick Mosconi, né en 1950, est l’une des pierres de base de l’édifice du néo-polar. Co-fondateur avec Alain Fleig des éditions Phot’œil et de sa collection « Sanguine » en 1979, il devient en quelque sorte prospecteur de talents noirs. C’est sous sa houlette que vont éclore Villard, Pouy, Fajardie, Raynal, Jonquet et consorts.

« Sanguine » migrera chez Albin Michel à la disparition de Phot’œil, entraînant avec elle Patrick Mosconi. Puis il partira proposer ses services au Fleuve noir. Ce n’est qu’en 1985 que Patrick Mosconi publie son premier roman, Sanguine comédie.

Il continue alors dans cette veine mais aussi dans celles de livres sur les Indiens d’Amérique ainsi que d’ouvrages illustrés pour la jeunesse.

Il est responsable, avec Alice Debord, de l’édition de la Correspondance de Guy Debord. Avec Joseph Périgaud, il est également scénariste pour la télévision. Son roman Nature morte, publié au Fleuve en 1988, est réédité à la Table Ronde en avril 2019.

DERNIERS OUVRAGES :

Épigraphes, avec Elsa Jonquet, éditions du Seuil, 2011

Mélancolies, éditions Gallimard, Folio, 2012

On ne joue pas avec le diable, éditions Calmann-Lévy, 2015

Nature morte, Fleuve noir, 1988, réédition, éditions de La Table Ronde, 2019

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / SAMEDI 29 JUIN À 10H00

TRIPLE DOSE

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 17H30

POUVOIR

NAZARIO (Espagne)

Nazario Luque Vera, alias NAZARIO, naît le 3 janvier 1944 entre Séville et Huelva. C’est en 1972 que tout commence, lorsqu’il s’installe à Barcelone (ville qu’il ne quittera plus) et qu’il fonde le collectif « El Rrollo » avec Mariscal, son ami de toujours. Il publie alors ses premiers fanzines qu’il distribue sous le manteau, ce qui lui vaudra d’être poursuivi par la police. Puis 1980 voit naître la célèbre revue espagnole de bande dessinée : El Vibora. C’est dans cette même revue que Nazario publie les premiers épisodes d’Anarcoma. Ses bandes dessinées mettent en scène le monde LGBT : personnages exclusivement homosexuels ou transsexuels, représentations explicites de la drague et des relations sexuelles, manifestations d’homophobie et répression sociale. Bien plus tard, Nazario finira par abandonner définitivement la BD (laissant derrière lui des œuvres inachevées comme le troisième volume des aventures d’Anarcoma) pour se consacrer pleinement à la peinture de natures mortes hyperréalistes qu’il expose dans des galeries.

DERNIERS OUVRAGES :

Anarcoma, Misma, 2017

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / DIMANCHE 30 JUIN À 16H30

DOUBLE DOSE BD LA MOVIDA, LA DROGUE

Delphine PANIQUE (France)

Delphine Panique est née en 1981 dans le Sud de la France. Après des années d’études en Lettres Modernes et de tergiversations professionnelles, elle tombe par hasard sur les Éditions Misma. Elle y publiera en 2013 sa première bande-dessinée, Orlando, une adaptation très libre du roman de Virginia Woolf, puis En temps de guerre, chronique historique douteuse sur la guerre 14-18, sélectionnée au Festival International de la bande dessinée d’Angoulême. En 2016 elle enrichit la Collection BD Cul des Requins Marteaux d’une spatiale Odyssée du Vice. Le Vol nocturne, essai fantastique sur les sorcières, paraît en janvier 2018 aux Éditions Cornélius et lui vaudra une seconde nomination au Festival International de la bande dessinée d’Angoulême. Elle vit à Toulouse avec sa fille et son chat.

DERNIERS OUVRAGES :

Orlando, Misma, 2013

L’odyssée du vice, BD cul – les Requins Marteaux, 2016 (présélection Prix Artemisia 2017)

En temps de guerre, Misma, 2015 (sélection officielle du Festival d’Angoulême 2016, sélection du Prix des Lycéens de Colomiers 2016)

Le vol nocturne, éditions Cornélius 2018

Les classiques de Patrique, Gallimard, 2019 (sélection officielle du Festival d’Angoulême 2019, Grand Prix des Golden Globos, Festival BD Colomiers 2018)

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / DIMANCHE 30 JUIN À 11H30

DOUBLE DOSE SEXE SOUS ACIDE

Frédéric PAULIN (France)

Frédéric Paulin, né en 1972, est un grand raconteur d’histoires et un dialoguiste incisif, au style audiardesque, mais aussi un journaliste indépendant, fondateur du journal satirique rennais Le Clébard à sa mémère. Il a été professeur d’histoire et géographie en collège et lycée. Il a publié aux éditions des Perséides, en 2009, La Grande Déglingue, un premier roman tonitruant et mélancolique sur la boucherie qu’a été la Première Guerre mondiale.

Avec Prémices de la chute, 2019, deuxième volet de la trilogie annoncée chez Agullo, l’auteur s’approche au plus près des mécanismes qui conduisent au terrorisme et de la difficulté pour les États de les envisager à temps.

DERNIERS OUVRAGES :

La peste soit des mangeurs de viande, La Manufacture de livres, 2017

La guerre est une ruse, éditions Agullo, 2018 (Prix des lecteurs Quais du polar – 20 Minutes 2019), Prix du roman noir français Beaune 2019, Prix Marguerite Puhl-Demange Metz 2019, Prix étoile du polar du Parisien 2018)

Les Cancrelats à coups de machette, Goater, 2018

Prémices de la chute, éditions Agullo, 2019

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 16H00

ADRENALINE

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / DIMANCHE 30 JUIN À 14H30

TRIPLE DOSE

Monique PINÇON-CHARLOT (France)

Monique Pinçon-Charlot est née le 15 mai 1946 à Saint-Etienne. Elle est sociologue, directrice de recherche au CNRS jusqu’en 2007, rattachée à l’Institut de recherche sur les sociétés contemporaines (IRESCO). Ses études portent essentiellement sur la grande bourgeoisie et le processus de reproduction sociale. Issue de la petite bourgeoisie, elle suit des études de sociologie à Lille avant de partir pendant deux ans enseigner le français au Maroc à la fin des années 1960. À son retour, elle consacre ses études à la question urbaine. À partir de 1987, elle travaille le plus souvent en collaboration avec Michel Pinçon, son mari depuis 1967. Ils ont publié de nombreux travaux sur la haute société française ainsi que sur Paris.

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 11H00

ARGENT

VISITE GUIDÉE DE L’EXPOSITION / SAMEDI 29 JUIN À 13H30

BIENVENUE CHEZ LES RICHES

Michel PINÇON (France)

Michel Pinçon est né en 1942 à Lonny (Ardennes). Il est sociologue, ancien directeur de recherche au CNRS, rattaché à l’Institut de recherche sur les sociétés contemporaines (IRESCO). Ses études portent essentiellement sur la haute bourgeoisie et le processus de reproduction sociale. Issu d’un milieu ouvrier – son père était employé de banque et sa mère femme de ménage -, il étudie la sociologie à la faculté de Lettres de Lille. Il travaille au départ sur la sociologie urbaine et intègre le CNRS en 1978. Ses recherches portent sur les grands ensembles et la crise de la classe ouvrière. À partir de 1987, il travaille le plus souvent en collaboration avec Monique Pinçon-Charlot, son épouse depuis 1967. Ils ont publié de nombreux travaux sur la haute société française ainsi que sur Paris.

DERNIERS OUVRAGES en commun avec Monique Pinçon-Charlot :

Riche, pourquoi pas toi ?, bande dessinée avec Marion Montaigne, Dargaud, 2013

La violence des riches, Zones/La Découverte, 2014

Panique dans le 16e, avec Etienne Lécroart, La Ville Brûle, 2017

Riches au tribunal – L’Affaire Cahuzac et l’évasion fiscale,

avec Etienne Lécroart, Delcourt, 2018

Pourquoi les riches sont-ils de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres ?, avec Etienne Lécroart, La Ville Brûle, 2018

Le Président des ultra-riches, Zones/La Découverte, 2019

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 11H00

ARGENT

Boris QUERCIA (Chili)

Boris Quercia est né en 1967 au Chili. Il est connu dans son pays en tant que cinéaste aux multiples facettes : acteur, réalisateur, scénariste… Son roman Tant de chiens a reçu le Grand Prix de littérature policière en 2016, ainsi que le Grand Prix du roman noir étranger au festival de Beaune. La Légende de Santiago, qui clôt la trilogie mettant en scène le flic Santiago Quiñones, est sur le point d’être adaptée en série télévisée.

DERNIERS OUVRAGES :

Les Rues de Santiago, Asphalte, coll. « Fictions Asphalte », 2014 & Le Livre de poche, 2015

Tant de chiens, Asphalte, coll. « Fictions Asphalte », 2015 & Le Livre de poche, 2017

La Légende de Santiago, Asphalte, coll. « Fictions Asphalte », 2018

PARTICIPE À PING-PONG BANG-BANG / VENDREDI 28 À 17H00

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / DIMANCHE 30 JUIN À 15H15

DROGUE

Michel QUINT (France)

Michel Quint, né en 1949, est écrivain. Parallèlement à sa carrière de professeur, d’abord de Lettres classiques puis de théâtre, il écrit d’abord des dramatiques et feuilletons radio pour France Culture (Il obtient en 1986 le Prix des nouveaux talents radio de la SACD) puis se met au roman noir. Après avoir obtenu en 1989 le Grand Prix de Littérature Policière pour Billard à l’étage (Éditions Calmann Lévy), il rencontre un large public en 2000 avec Effroyables jardins(éditions Joëlle Losfeld) qui lui fait obtenir le Prix Cinéroman et le Prix de la SGDL. Depuis, il continue à publier régulièrement des romans et se consacre entièrement à l’écriture.

DERNIERS OUVRAGES :

Veuve noire, L’Archipel, 2013

J’existe à peine, Héloïse d’Ormesson, 2014

Fox-trot, Héloïse d’Ormesson, 2015

Apaise le temps, Phébus, 2016

Les nouvelles enquêtes de Nestor Burma – Les Belles de Grenelle, French Pulp, 2018

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / VENDREDI 28 JUIN À 17H00

AMOUR

PARTICIPE À PING-PONG BANG-BANG / DIMANCHE 30 JUIN À 15H00

Gilles ROCHIER (France)

Depuis 1996, Gilles Rochier ancre son œuvre largement autobiographique dans des paysages urbains. S’il évolue en tant que personnage, les questionnements sur le rapport à soi et aux autres demeurent, et l’auteur vise toujours aussi juste. Entre tracas et brimades, solidarité et vie familiale, son œuvre revient sur les motifs qui traversent la vie d’un enfant de la banlieue.

Après avoir obtenu le Prix révélation du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême en 2012 pour TMLP (Ta mère la pute, 6 Pieds sous terre, 2011), il se voit gratifié d’une exposition rétrospective lors de l’édition 2017 du même festival, exposition que vous avez pu découvrir lors du FIRN 2018.

Il est intervenu avec le photographe Patrice Terraz auprès des jeunes du skate park de Frontignan dans le cadre de l’atelier “Tenir le terrain” qui s’est déroulé en juin 2018. Cette rencontre a donné lieu au fanzine Terrain neutre. En 2019 un nouvel atelier est organisé avec la Monkey Family, association de parkour de la ville.

DERNIERS OUVRAGES :

La Cicatrice, 6 Pieds sous terre, 2015

Tu sais ce qu’on raconte…, avec Daniel Casanave, Warum, 2017

La Petite Couronne, 6 Pieds sous terre, 2017

En roue libre, Casterman, 2018

En attendant (Avec Fabrice Caro), 6 Pieds sous terre, 2018

SORTIE D’ATELIER / VENDREDI 28 JUIN À 15H00

FAUT TENIR LE TERRAIN

Anne SIMON (France)

Anne Simon est née en 1980 dans les Deux-Sèvres. Elle étudie aux Beaux-Arts d’Angoulême et à l’École nationale supérieure des arts décoratifs, à Paris. Elle reçoit, en 2004, le Prix Jeunes Talents au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême et sort sa première bande dessinée, Perséphone aux enfers, en 2006. Elle publie trois biographies dessinées chez Dargaud : Freud, Marx et Einstein en collaboration avec la scénariste Corinne Maier. Depuis une dizaine d’années, elle développe la série Les Contes du Marylène aux éditions Misma (3 tomes parus : La Geste d’Aglaé, Cixtite Impératrice et Boris l’Enfant Patate). Elle travaille en parallèle en tant qu’illustratrice pour la presse et l’édition jeunesse.

DERNIERS OUVRAGES :

Freud (2011), Marx (2013) et Einstein (2015), Dargaud, scénario : Corinne Maier

Encaisser !, Casterman, 2016

Lorsque je regarde les enfants des autres, Cambourakis, 2016

Boris, l’enfant patate, Misma, 2018

L’Homme à la Fourrure, Dargaud (2019) scénario : Catherine Sauvat

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 14H30

AMOURS TOXIQUES

Caroline SURY (France)

Née en 1964 à Laval, Caroline Sury est diplômée de l’École des Beaux-Arts de Bordeaux en 1989. Son premier recueil sérigraphié, Scènes d’un cirque, est édité chez William Blake Éditions. En 1993, elle fonde les éditions marseillaises Le Dernier Cri. Elle devient ainsi l’un des fers de lance de l’avant-garde éditoriale et graphique des années 90 en éditant et en imprimant à la main des livres sérigraphiés au tirage limité se singularisant par cette approche artisanale, ouvertement underground. À cette occasion elle publie ses carnets rapportés du Mexique, Le Stylo à strip-tease, en 1994, Holidays in Bloody Land en 1996 sur Londres et Glasgow, et Frida Gastro en 1997, suite à un séjour… à l’hôpital.

Ses illustrations ont paru chaque semaine dans Marseille L’Hebdo de 2000 à 2006 et dans de nombreux titres de presse : Libération, Le Monde, CQFD.

Depuis 2008 elle développe sa création de sculpture de découpages.

DERNIERS OUVRAGES :

Surin, coll. Format Géant, United Dead Artists, 2013

Exorsurisation, coll. Format Géant, United Dead Artists, 2016.

Morticoles, Ed. SS22, 2016

La Menteuse, édition Séries rares, 2017

Un matin avec Mademoiselle Latarte, édition Le Monte-en-l’air, 2018.

PING-PONG BANG-BANG / VENDREDI 28 JUIN À 17H00

LECTURE DESSINÉE – PERFORMANCE BD

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 14H30

AMOURS TOXIQUES

Jean-Christophe TIXIER (France)

Jean-Christophe Tixier, né en 1967, est auteur de romans policiers et de littérature de jeunesse. Ancien professeur d’économie et formateur, il a travaillé dans l’insertion et dirigé un collège. Il se consacre aujourd’hui entièrement à l’écriture. Il est le créateur du salon polar “Un Aller-Retour dans le Noir”, qui invite chaque année à Pau, le premier week-end d’octobre, 25 auteurs français et étrangers. Il fait paraître en 2010 son premier livre, Dernière Station, grâce auquel il est lauréat du Grand Prix VSD du polar 2010 – Prix des lecteurs. Il signe également chez Rageot et Syros. Il obtient dix-sept prix avec Dix minutes à perdre. Dans son dernier roman Les mal-aimés, Albin Michel, l’auteur nous plonge dans une histoire glaçante sur un bagne pour enfant aux confins des Cévennes.

DERNIERS OUVRAGES :

Dix minutes à perdre, Syros, coll. « Souris noire », 2015. réédition Les Incorruptibles, 2016

Deux roues de travers, Syros, coll. « Souris noire », 2018

Quand vient la vague, avec Manon Fargetton Rageot, 2018

Un dossard pour l’enfer, Rageot, coll. « Heure noire », 2018

Dix minutes sur le vif, Syros, coll. « Souris noire », 2019

Les mal-aimés, Albin Michel, 2019

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / DIMANCHE 30 JUIN À 11H00

SECRETS

Valerio VARESI (Italie)

Valerio Varesi, né en 1959, est diplômé en philosophie de l’Université de Bologne après une thèse sur Kierkegaard. Il devient journaliste en 1985, collabore à plusieurs journaux et est actuellement rédacteur de La Repubblica à Bologne. Il publie Ultime notizie di una fuga, son premier roman, en 1998. Il est l’auteur de onze romans au héros récurrent, dont Le Fleuve des brumes, nominé au prestigieux prix littéraire italien Strega ainsi qu’au Gold Dagger Award en Grande Bretagne. Les enquêtes du commissaire Soneri, amateur de bonne chère et de bons vins parmesans, sont traduites en huit langues. Quatre de ses romans, dont Le Fleuve des brumes, ont été adaptés pour la série télévisée italienne Nebbie e delitti.

DERNIERS OUVRAGES :

Le Fleuve des brumes, Agullo, coll. « Agullo noir », 2016

La Pension de la Via Saffi, Agullo, coll. « Agullo noir », 2017

Les Ombres de Montelupo, Agullo « Agullo noir », 2018

Les Mains Vides, « Agullo noir », 2019

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 11H00

ARGENT

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / DIMANCHE 30 JUIN À 10H00

TRIPLE DOSE

Marc VILLARD (France)

Marc Villard est un poète, nouvelliste, romancier et scénariste français, né en 1947. Il débute en littérature en 1971 avec un recueil de poèmes intitulé L’Amer. Il anime par la suite plusieurs revues avec des amis poètes comme Darnaudet, Messac et Labarrière.

En 1981, il publie alternativement un roman noir, Légitime démence, un premier recueil de nouvelles, Nés pour perdre et un scénario, Neige. Il va s’affirmer comme l’un des meilleurs nouvellistes de sa génération avec trois cents nouvelles écrites. Après plusieurs textes remarqués pour leur noirceur, il entre à la Série noire en 1984 avec Ballon mort. Il a collaboré pendant dix ans au Monde de la musique et a écrit des scénarios pour Cyril Collard, Brigitte Roüan et Juliet Berto. Dans ses nouvelles, ses héros sont presque toujours des victimes de la société qui finissent tragiquement.

DERNIERS OUVRAGES :

Harmonicas et Chiens fous, Cohen & Cohen, 2015

Journal de bord, in8, 2015

Metroland, in8, 2015

La Fille des abattoirs, Rivages, 2016

Si tu vois ma mère, Cohen & Cohen, 2017

Les biffins, Joelle Losfeld, 2018

Sur la route avec Jackson, Cohen & Cohen, 2018

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / SAMEDI 29 JUIN À 10H00

TRIPLE DOSE

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / DIMANCHE 30 JUIN À 15H15

DROGUE

Elisa VIX (France)

Élisa Vix, née en 1967 à Paris, vétérinaire de profession, s’est mise un jour au défi d’écrire un roman policier. Quelques essais et une rencontre avec l’éditrice Gro Trollet voient l’avènement du premier opus des enquêtes du lieutenant Sauvage, personnage gentiment incorrect, macho pathétique et policier hérétique, auquel Elisa Vix n’a fait qu’une concession : son amour pour le cinéma. Avec Elle le gibier, l’auteur sonde la noirceur du monde de l’entreprise et retrace l’implacable genèse d’un fait divers.

DERNIERS OUVRAGES :

L’hexamètre de Quintilien, Éditions Rouergue Noir, 2014

Le massacre des faux-bourdons, Éditions Rouergue Noir, 2015

Ubac, Éditions Rouergue Noir, 2016

Les assassins d’avant, Éditions Rouergue Noir, 2017

Elle le gibier, Éditions Rouergue Noir, 2019

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 14H30

RESEAUX

PARTICIPE À PING-PONG BANG-BANG / DIMANCHE 30 JUIN À 12H00

Aurélie WILLIAM LEVAUX (Belgique)

Née dans la campagne belge en 1981, Aurélie William Levaux travaille de manière compulsive, maladroite et désorganisée. Depuis les premières années du siècle en cours, elle publie des romans graphiques (parus chez La 5e Couche, Le Dernier Cri, United Dead Artists, Super-Loto, Cambourakis, Tétras Lyre et Atrabile), expose d’à-peu-près-broderies, et œuvre en collaboration avec ses compagnons et époux successifs. Auteure, dessinatrice et plasticienne instable empruntant un ton à la fois pessimiste et léger, ses ouvrages prennent la forme de carnets poétiques dessinés voire de journaux intimes à travers lesquels nous sommes plongés dans ses angoisses, ses pulsions, ses envies, ses doutes, et toute sa détestation du monde. Entretenant volontiers un « petit esprit de paysanne », une révolte mal formulée, tantôt celle du petit ou du pauvre, tantôt celle de la femme en quête de Justice, elle ne s’attarde jamais longtemps dans une discipline.

DERNIERS OUVRAGES :

La Réponse, Superloto éditions, avril 2015

La poutre de mon œil, Le Monte-En-L’air, 2016

Sisyphe, les joies du couple, Atrabile, avril 2016

Le Tas de pierre, Christophe Levaux et AWL, Cambourakis, avril 2018

Bataille, Cambourakis, 2019

SORTIE D’ATELIER / VENDREDI 28 JUIN

ACCROCS

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 14H30

AMOURS TOXIQUES

Tim WILLOCKS (GB)

Tim Willocks, né en 1957, est médecin, écrivain, scénariste et producteur britannique. Auteur de romans, il s’est consacré à l’écriture à plein temps en 2005. Il a fermé son cabinet de psy et déménagé de Londres pour vivre dans la montagne, en Irlande. Il peint son propre portrait à travers les caractères de différents personnages de ses romans. On retrouve ainsi un personnage central avec une connaissance approfondie en médecine, en drogues et en arts martiaux. Willocks est lui-même ceinture noire de karaté. Il est aussi un grand fan de poker.

Son premier roman, Bad City Blues, 1991, a été adapté au cinéma en 1999. Willocks a également coécrit le film documentaire de Steven Spielberg, The Unfinished Journey, 1999,. En 1995, il publie son deuxième roman, L’Odeur de la haine (Green River Rising). Son roman La Religion (The Religion, 2006), qui remporta un franc succès auprès des lecteurs comme de la critique, se déroule pendant l’année 1565 durant le Grand Siège de Malte. C’est le début d’une trilogie romanesque ayant pour héros Mattias Tannhauser. Le deuxième tome, Les douze enfants de Paris (Twelve Children of Paris) est paru en 2013. Doglands, 2011, est son premier roman pour la jeunesse. Il a obtenu la Pépite du Roman adolescent européen au Salon du Livre Jeunesse de Montreuil, en 2012. La mort selon Turner, son dernier titre publié en octobre 2018 chez Sonatine, remporte le Prix Le Point du polar européen 2019.

DERNIERS OUVRAGES :

La Religion, Sonatine, 2009, Pocket, 2011

Doglands, Syros, 2012

Les douze enfants de Paris, Sonatine, 2014, Pocket, 2015

La Mort selon Turner, Sonatine, 2018,

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 16H00

ADRENALINE

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / DIMANCHE 30 JUIN À 15H00

DOUBLE DOSE

Jean-Yves MARTINEZ (France)

Jean-Yves Martinez a vécu douze ans à La Havane où il a été professeur et correspondant pour plusieurs médias (Libération, Le Point, RFI). Il est actuellement traducteur de l’espagnol et enseignant à l’International Bilingual School of Provence. Ses deux précédents romans, La Femme havane, 2004, et Le Fruit de nos entrailles, 2008, ont été publiés aux éditions des Équateurs.

DERNIERS OUVRAGES :

La Femme havane, Éditions des Equateurs, 2004

Le Fruit de nos entrailles, Éditions des Equateurs, 2008

Les Enchaînés, Seuil, 2019

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / VENDREDI 28 JUIN À 17H00

AMOUR

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / SAMEDI 29 JUIN À 16H00

DOUBLE DOSE