Nouvelle date pour le +deFIRN rencontre avec Jean-Bernard Pouy

Médiathèque Emile-Zola à Montpellier

Jeudi 26 avril à 18h30 (nouvelle date) 

Grand auditorium
En partenariat avec l’association Soleil Noir.

La rencontre sera animée par Nathalie Castagné, présidente de l’association soleil noir

Habitué du FIRN depuis 20 ans, pape du polar, maître du roman noir populaire, nouvelliste prolifique, Jean-Bernard Pouy, écrivain libertaire, créateur du Poulpe, a publié plus de 110 romans chez une soixantaine d’éditeurs. On lui doit des titres percutants comme « Spinoza encule Hegel » ou encore « La Belle de Fontenay »…

Il a dirigé de nombreuses collections, lancé un nombre incalculable d’auteurs et amené entre autres Daniel Pennac à la série noire. Il a été récompensé en 2008 par le Grand Prix de l’Humour noir pour l’ensemble de son œuvre.

Ce sont des retrouvailles qui vont ravir tous les amateurs de polars et de la « Série noire ». Voilà douze ans que Jean-Bernard Pouy n’y avait pas publié de roman.

Camille Destroit, quadragénaire célibataire, est responsable des achats du rayon frais à l’hypermarché dans un village au nord de la France. Après avoir été interpellé lors de l’évacuation du site de Zavenghem, occupé par des activistes, il découvre que le hangar où il stockait des objets pour ses compagnons zadistes a été détruit. Par la suite, son employeur le licencie, sa copine le quitte et il se fait tabasser.

Camille se lance alors à corps perdu dans une vengeance à la fois personnelle et politique : au-delà des promoteurs véreux qui ont détruit sa vie, c’est au capitalisme qu’il s’attaque.

Dans ce nouveau livre, Ma Zad Jean-Bernard Pouy fait preuve d’une étonnante modernité. Il mélange allègrement les codes du néo-polar français des années 1970 − dénonçant le système capitaliste et la corruption − avec ceux du roman policier plus récent, qui a souvent pour arrière-plan la ruralité.

Nous retrouvons Jean Bernard Pouy au meilleur de sa forme littéraire, clins d’œil à ses maîtres, références picturales nombreuses, calembours, turlupinades et facéties…

En partenariat avec la librairie Sauramps

21/10/2017 – 15h – Café Noir +deFIRN avec Franck Bouysse à la Nouvelle Librairie Sétoise

La nouvelle librairie sétoise, accueillera dans le cadre d’un +deFIRN, Franck Bouysse à l’occasion de la sortie de son dernier roman très remarqué Glaise, La manufacture de livres, 2017.

Samedi 21 octobre à 15h.

L’auteur révélé par Grossir le ciel , prix polar SNCF et Plateau ,lauréat du prix de la Foire du Livre de Brive revient ici avec un roman dont le magazine Lire dit : « Il y a des traces de Giono et de Jim Harrison chez cet auteur qui s’est imprégné de leurs oeuvres, fouillant dans les noirceurs de l’âme et l’âpreté des lieux. »

Franck Bouysse a été l’invité du Festival international du roman noir de Frontignan / FIRN en 2016 et 2017.

+deFIRN>>CaféNoir : Rencontre et lecture musicale avec Anne Bourrel

La Ville de Frontignan, l’association Soleil Noir et l’équipe de la Nouvelle Librairie Sétoise,

vous invitent, dans le cadre de +deFIRN>>CaféNoir,

 

à ucouverture-inventiondelaneigeannebourrelne rencontre et lecture musicaleanne-bourrel-invention-de-la-neige01

Avec Anne Bourrel autour de son nouveau roman
L’invention de la neige (Ed. La Manufacture des livres)

le jeudi 10 novembre 2016, à 19h

Nouvelle Librairie Sétoise
7, rue Alsace-Lorraine, Sète

La rencontre sera animée par Sophie Garayoa.


C’est l’hiver et un froid inhabituel sévit dans le Sud de la France. Laure vient de perdre son grand-père. Ferrans son mari lui propose un séjour à la montagne… Une auberge froide et venteuse, une jeune femme obèse, un lézard domestiqué, un médecin et un moniteur de ski au chômage technique, l’imprévu retournera comme un gant cette famille recomposée en apparence bien sous tout rapport.

Anne Bourrel est née à Carcassonne. Elle a fait des études de lettres à Montpellier et à Twickenham. Après une brève carrière dans l’enseignement britannique, elle s’est installée à Montpellier où elle se consacre à l’écriture, sous toutes ses formes.

Tout au long de l’année, les rendez-vous +deFIRN, cinéma et cafés noirs, prolongent le Festival international du roman noir/FIRN de Frontignan, avec des projections et des rencontres avec ceux qui font vivre le noir sur la toile et par les mots.