Fred Vargas

Marraine du festival

Née en 1957 à Paris, où elle vit toujours, Fred Vargas est titulaire d’un doctorat d’histoire et auteur d’une thèse sur la peste au Moyen-Âge. Elle a travaillé comme chercheur spécialiste d’archéozoologie au CNRS. Son premier roman policier remporte sur manuscrit le prix du festival de Cognac, en 1986. Depuis, son œuvre, traduite dans 40 pays, rencontre un très large succès public et a été récompensée par de nombreux prix, en France et à l’étranger. Ses romans ont fait l’objet d’adaptation à la télévision et au cinéma. Elle s’est pleinement investie dans la défense de Cesare Battisti.

 

Derniers ouvrages :

La vérité sur Cesare Battisti, (essai) Viviane Hamy, 2004
Un lieu incertain
, Viviane Hamy, 2008 / J’ai lu, 2010  
L’armée furieuse
, Viviane Hamy, 2011 / J’ai lu, 2013
Temps glaciaires
, Flammarion, 2015 /J’ai lu, 2016
Quand sort la recluse,
 Flammarion, 2017

 

 

 

David Vandermeulen

Issu de la scène underground, David Vandermeulen s’est fait connaître dans les années 1990 avec plusieurs titres auto-publiés et de nombreuses collaborations régulières dans les magazines Jade et Ferraille, ou encore dans le journal Le Tigre, La Revue Dessinée et Fluide Glacial. Sa biographie du chimiste juif-allemand Fritz Haber, 600 pages réalisées de 2005 à 2014, a reçu un accueil très remarqué, tant dans les milieux de la bande dessinée que dans les milieux universitaires. Avec Nathalie Van Campenhoudt, il est le co-créateur de La petite Bédéthèque des Savoirs, forte à ce jour de plus d’une vingtaine de titres.

 

Fritz Haber, Des choses à venir, tome 4, Delcourt, 2014

Chamisso, l’homme qui a perdu son ombre, dessins de Casanave, Le Lombard, 2014.

Nerval, dessins de Casanave, Casterman, 2017

La passion des Anabaptistes, Intégrale (sur dessins de Ambre), 6 Pieds sous terre, 2017.

Savoir Pour Tous, dessins de Casanave, La Revue Dessinée, numéros 1 à 16, 2013-2017, Casterman, 2018

 

Bogdan Teodorescu

Bogdan Teodorescu, né en 1963, après des études d’ingénieur, passe un doctorat en communication et devient journaliste dès 1990, après la chute du régime communiste. Il est professeur de marketing politique et électoral à l’École Nationale d’Études politiques (l’ENA roumaine) depuis 1997.

 

 

 

Spada, Agullo, 2016

Le dictateur qui ne voulait pas mourir, Agullo, 2018

 

Jose Carlos Somoza

José Carlos Somoza est né en 1959 à Cuba et vit à Madrid. Après des études de psychiatrie, il se consacre exclusivement à la littérature depuis 1994.

 

 

 

 

La Théorie des cordes, Actes Sud, 2007 / « Babel », 2008

La Clé de l’abîme, Actes Sud, 2009

L’Appât, Actes Sud, 2011 / « Babel noir », 2014

Tétraméron. Les Contes de Soledad, Actes Sud, 2015

Le Mystère Croatoan, Actes Sud, 2018

 

Gilles Rochier

 

Depuis 1996, Gilles Rochier ancre son œuvre largement autobiographique dans des paysages urbains. S’il évolue en tant que personnage, les questionnements sur le rapport à soi et aux autres demeurent, et l’auteur vise toujours aussi juste. Entre tracas et brimades, solidarité et vie familiale, cette exposition revient sur les motifs qui traversent l’œuvre d’un enfant de la banlieue. Après avoir obtenu le prix Révélation du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême en 2012 pour TMLP (Ta mère La pute, 6 Pieds sous terre, 2011), il se voit gratifié d’une exposition rétrospective lors de l’édition 2017 du même festival. L’exposition en question est à découvrir à la Salle Jean-Claude-Izzo.

 

La Cicatrice, 6 Pieds sous terre, 2015

Tu sais ce qu’on raconte…, Avec Daniel Casanave, Warum, 2017

La Petite Couronne, 6 Pieds sous terre, 2017

En attendant, Avec Fabrice Caro, 6 Pieds sous terre, 2018

En roue libre, Casterman, 2018