DELACORTA (Suisse)

Daniel Odier, né le 17 mai 1945 à Genève en Suisse, est un écrivain, poète, romancier et essayiste suisse, également promoteur du shivaïsme cachemirien. Auteur de nombreux ouvrages sur le tantra et le yoga, il a aussi publié des romans policiers sous son patronyme et sous le pseudonyme de Delacorta. Odier fait des études aux Beaux-Arts de Rome, mais il abandonne la peinture pour l’écriture. Il devient en 1979 professeur de littérature comparée à l’Université de Tulsa, en Oklahoma. La même année sort sa trilogie policière, Nana, Diva, Luna, dont le 2e tome est adapté au cinéma par Beineix (4 Césars). Entre néo-polar et hard-boiled, il poursuit les aventures de ses personnages récurrents, Serge et Alba, dans son nouveau roman
Nycta.

DERNIERS OUVRAGES :

Imago, Éditions du Masque, 1996

Delacorta 1, Champs-Élysées, 1993

Nycta, French Pulp, 2019

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / SAMEDI 29 JUIN À 10H00

TRIPLE DOSE

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 14H30

RESEAUX

Victor DEL ARBOL (Espagne)

Né à Barcelone en 1968, il amorce une carrière d’écrivain avec la publication en 2006 du roman policier El peso de los muertos. C’est toutefois la parution en 2011 de La Tristesse du samouraï (La tristeza del samurai), traduit en une douzaine de langues et best-seller en France, qui lui apporte la notoriété. Pour ce roman, il remporte plusieurs distinctions, notamment le Prix du polar européen 2012 ainsi que le Prix SNCF du polar en 2018. En 2015, son roman Toutes les vagues de l’océan remporte le Grand Prix de littérature policière du meilleur roman étranger.

En 2016, il reçoit le Prix Nadal pour La veille de presque tout.

Avec Par-delà la pluie, 2019, c’est un roman d’un genre tout particulier – thriller mémoriel – que signe l’un des auteurs hispaniques les plus salués par la critique.

DERNIERS OUVRAGES :

La Tristesse du samouraï, Babel noir

La Maison des chagrins, Babel noir

Toutes les vagues de l’océan, Babel noir, 2015 (meilleur polar de l’année 2015 par Lire, a reçu le Grand Prix de Littérature policière, roman étranger 2015 et le Prix SNCF du polar 2018 pour l’édition poche)

La Veille de presque tout, Babel noir, 2019

Par-delà la pluie, Actes noirs, 2019

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / VENDREDI 28 JUIN À 17H00

AMOUR

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / SAMEDI 29 JUIN À 16H00

DOUBLE DOSE

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / DIMANCHE 30 JUIN 11H00

SECRETS

Hélène COUTURIER (France)

Originaire de Montpellier, Hélène Couturier collabore en tant que journaliste pigiste à un grand nombre de publications. Son premier roman, Fils de femme, est publié par les éditions Rivages/Noir. Suivent Sarah, chez le même éditeur, puis L’Homme à la peau foncée chez Joëlle Losfeld. En 2011, elle signe aux Presses de la Cité Tu l’aimais quand tu m’as fait ? qui sera adapté par Jérôme Cornuau pour France 2 avec Aure Atika et Arié Elmaleh. Entre-temps, elle a réalisé des documentaires pour la télévision (sur des sujets aussi différents que le rap français, les bisons d’Amérique du Nord ou la censure au Liban) et écrit des scénarios de films d’auteur, de séries policières ou familiales comme Fais pas ci, Fais pas ça. En 2017, elle a signé un nouveau roman au Dilettante, Il était combien de fois, et le premier opus des aventures de Nina, Bye Bye Bollywood, chez Syros. En 2018, nouveau voyage avec Nina, Garance et leur mère, une histoire à la fois drôle et grave dans la ville de Barcelone qu’elle connaît bien, Trans Barcelona Express, Syros.

DERNIERS OUVRAGES :

Romans

Fils de Femme, Rivages Noir,1996

Sarah, Rivages Ecrits Noir, 1997, Rivages Poche, 1999

Fuckin’cool, avec Jean Annestay, Flammarion, 2000

L’homme à la peau foncée. Joëlle Losfeld. 2004

Tu l’aimais quand tu m’as fait ? Presses de la Cité, 2011

Il était combien de fois, Le Dilettante, 2017

Romans jeunesse

Grand-mère Mambo, Syros, Souris noire 1999.

C’est trop la classe, Thierry Magnier, Petite poche, 2009

Bye Bye Bollywood, Syros, 2017, réédition Les Incorruptibles, 2018

Trans Barcelona Express, Syros, 2018

SORTIE D’ATELIER / VENDREDI 28 JUIN À 14H00

ATELIER D’ÉCRITURE THÉÂTRALISÉ

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 14H30

RESEAUX