Michel MOATTI



Docteur en sociologie, journaliste, Michel Moatti publie son premier roman Retour à Whitechapel en 2013. Il se fait connaître notamment pour la psychologique poussée de ses personnages et son approche de la vie londonienne, à l’époque victorienne et pendant la Seconde Guerre Mondiale. Blackout Baby, son dernier polar, s’inspire de faits réels et prend pour décor une ville de Londres traumatisée par le Blitz, en 1942. Un tueur en série profite du « blackout » pour sévir, en laissant des messages codés à ses enquêteurs qui les mènent toujours plus loin dans l’horreur.

RETOUR À WHITECHAPEL/HC ÉDITIONS, 2013 – BLACKOUT BABY/HC ÉDITIONS, 2014

Naïri NAHAPETIAN



D’origine arménienne, née à Téhéran en 1970, Naïri Nahapetian quitte l’Iran après la révolution islamique, alors âgée de neuf ans. Elle devient reporter, réalise de nombreuses enquêtes, notamment dans son pays natal, et en 2006 son travail sur les jeunes ouvriers en France donnera lieu à la publication d’un essai, L’usine a vingt ans. Son dernier roman, Un agent nommé Parviz, est son troisième polar après Qui a tué l’ayatollah Kanuni ? et Dernier refrain à Ispahan, tous deux repris par Points-Policier.

QUI A TUÉ L’AYATOLLAH KANUNI ?/LIANA LÉVI, 2009 – DERNIER REFRAIN À ISPAHAN/POINTS/POLICIER, 2014 – UN AGENT NOMMÉ PARVIZ/ ÉDITIONS DE L’AUBE, 2015

Nicolas PINET



Élève du Collège Henri Bergson, Diplômé du Lycée Auguste Renoir, de l’institut Saint-Luc de Liège et des Arts Décoratifs de Strasbourg, Nicolas Pinet est lauréat du prix du Dessin de Presse (Estienne 2007 et BNF 2012), et a été sélectionné à deux reprises parmi les 20 jeunes auteurs du concours Jeunes Talent (FIBD 2012 et 2013). À tout juste 27 ans, il a déjà collaboré à Astrapi, Charlie Hebdo, Mauvais Esprit, Jade et de nombreux fanzines. Tout au long de l’année 2013, occupant l’obscur poste de conseiller spécial de Biscoto, le journal plus fort que costaud, il y publie le feuilleton Francis Saucisson contre l’Âge Bête (récit complet publié par Biscoto). La même année il intègre les pages de Fluide Glacial et publie Vaudevilles, son premier album de bande dessinée, écrit et illustré en majeure partie dans le grenier de sa grand-mère, à Berck-Plage. Satiriste héritier de Villiers de l’Isle-Adam, il s’inscrit dans la lignée picturale d’Hervé Di Rosa, plaçant sa production aux confins de la BD d’humour et de l’art contemporain… Pour son plus grand malheur ! On apprend aussi que Nicolas Pinet s’intéresse assez à l’Opéra pour vouloir travailler à un livre sur le sujet.

VAUDEVILLES/FLUIDE GLACIAL, 2014 – PRESQUE CÉLÈBRES, UNE APOCALYPSE DU RIRE/LE MÉGOT, 2014 – FRANCIS SAUCISSON CONTRE L’ÂGE BÊTE/BISCOTO, 2015