Toujours plus de FIRN avant le FIRN

Ateliers, rencontres littéraires et cinématographiques, sont programmés ces prochaines semaines en amont de la 21e édition du festival international du roman noir de Frontignan qui se déroulera les 29,30 juin et 1er juillet 2018.

Depuis plus de 20 ans, le festival international du roman noir de Frontignan questionne le monde. Il promeut la lecture au cœur même de l’espace public, valorise le contact le plus direct entre les auteurs et le Public, afin que le Livre, dans ce qu’il a de plus populaire, trouve sa place, au cœur même de la vie, au centre de la société.

Ainsi depuis sa création, le FIRN s’évertue à promouvoir les œuvres et les auteurs du genre au-delà du temps et de la géographie de la manifestation.

Pour formaliser cette démarche, les + de FIRN ont été imaginés en 2010, comme un label voyageur avec pour objectif de de fidéliser les aficionados du FIRN en leur offrant de nouveaux rendez-vous et de renouveler ce public en proposant d’autres types de rencontres que celles imaginées pendant le festival.


Jeudi 5 avril 20h30 à Frontignan la Peyrade

+deFIRN cinéma : Avant-première nationale de « Jersey affair »

Avant-première du film Jersey Affair (GB, 2018, 1h47), de Michael Pearce, avec Jessie Buckley, Johnny Flynn et Géraldine James.
Sur l’île de Jersey, une jeune femme tombe amoureuse d’un homme mystérieux. Cette rencontre la pousse à fuir sa famille tyrannique. Alors que l’homme est soupçonné de plusieurs meurtres, elle le défend aveuglément.
Tarifs habituels du cinéma.
CinéMistral, avenue Frédéric-Mistral.

 

 

 


Du lundi 16 au vendredi 20 avril

Ateliers d’écriture pour les seniors avec Patrick Mosconi

Dirigés par l’auteur Patrick Mosconi, proposé dans le cadre du Festival international du roman noir / FIRN qui aborde cette année le thème « L’argent, la guerre ». Ces ateliers s’adressent aux personnes qui ont connus directement ou indirectement la guerre et qui pourront exprimer, écouter et partager leurs souvenirs.
Rens. et insc. : maison des seniors Vincent-Giner – 04 67 18 54 40

Parallèlement, un autre atelier avec des jeunes suivis par la Protection judiciaire de la jeunesse, sur le thème de l’argent sera conduit par Jérôme Leroy, du 23 au 27 avril. Une restitution croisée de ces ateliers sera faite dans le cadre du 21e FIRN.

 


Mardi 24 avril à Frontignan la Peyrade

+deFIRN : Rencontre avec Serguei Dounovetz et Jérôme Leroy
Autour de la sortie des deux premiers tomes de la série Les Nouvelles Enquêtes de Nestor Burma –  aux éditions French Pulp :

  • Les Loups de Belleville, Paris XXe, de Serguei Dounovetz
  • Terminus Nord, Paris Xe, de Jérôme Leroy

Le 24 avril 2018 à 18h30 à l’History rock café, 11 avenue de la Résistance à Frontignan

 


Jeudi 26 avril à Montpellier

+deFIRN : Rencontre avec Jean-Bernard Pouy
Autour de la sortie de son nouveau roman MA ZAD (Gallimard, Série Noire)

La rencontre sera animée par Nathalie Castagné, présidente de l’association Soleil Noir. En partenariat avec la Libraire Sauramps.

Jeudi 26 avril à 18h30 (nouvelle date) à la Médiathèque Émile-Zola à Montpellier


Samedi 5 mai à Frontignan

+deFIRN cinéma : Un samedi de mai en compagnie d’Alain Guiraudie

3 films au programme pour ce moment à partager avec le réalisateur Alain Guiraudie

18h Présentation de la rencontre animée par Patrick Bedos
18h15
Projection de « Du Soleil pour les Gueux » (Fr., 55 min, 2001)
Moyen métrage d’Alain Guiraudie avec Isabelle Girardet, Jean-Paul Jourdaa, Michel Turquin…  Projection suivie d’un échange avec le public.

20h Restons convivial :  temps d’apéro et de restauration avec un food truck dans le jardin du Cinémistral
21h
Projection de « Rester Vertical » (Fr., 98 min,2016) d’Alain Guiraudie avec Damien Bonnard, India Hair, Laure Calamy… suivi du deuxième échange avec le public

23h Carte blanche à Alain Guiraudie :
Projection de « Mange tes Morts » de Jean-Charles Hue (Fr., 94 min ; 2014)

Tous les films de la programmation sont présentés par Alain Guiraudie

1 film : tarifs habituels – 2 films : 8 euros – 3 films : 9 euros

CinéMistral, avenue Frédéric-Mistral.


Jeudi 31 mai à 18h30  à Balaruc-les-Bains

+deFIRN : Rencontre avec Pascal Dessaint autour de son roman « Un homme doit mourir » (Ed. Rivages, 2017)
au jardin antique méditerranéen de Balaruc-les-Bains

Nouvelle date pour le +deFIRN rencontre avec Jean-Bernard Pouy

Médiathèque Emile-Zola à Montpellier

Jeudi 26 avril à 18h30 (nouvelle date) 

Grand auditorium
En partenariat avec l’association Soleil Noir.

La rencontre sera animée par Nathalie Castagné, présidente de l’association soleil noir

Habitué du FIRN depuis 20 ans, pape du polar, maître du roman noir populaire, nouvelliste prolifique, Jean-Bernard Pouy, écrivain libertaire, créateur du Poulpe, a publié plus de 110 romans chez une soixantaine d’éditeurs. On lui doit des titres percutants comme « Spinoza encule Hegel » ou encore « La Belle de Fontenay »…

Il a dirigé de nombreuses collections, lancé un nombre incalculable d’auteurs et amené entre autres Daniel Pennac à la série noire. Il a été récompensé en 2008 par le Grand Prix de l’Humour noir pour l’ensemble de son œuvre.

Ce sont des retrouvailles qui vont ravir tous les amateurs de polars et de la « Série noire ». Voilà douze ans que Jean-Bernard Pouy n’y avait pas publié de roman.

Camille Destroit, quadragénaire célibataire, est responsable des achats du rayon frais à l’hypermarché dans un village au nord de la France. Après avoir été interpellé lors de l’évacuation du site de Zavenghem, occupé par des activistes, il découvre que le hangar où il stockait des objets pour ses compagnons zadistes a été détruit. Par la suite, son employeur le licencie, sa copine le quitte et il se fait tabasser.

Camille se lance alors à corps perdu dans une vengeance à la fois personnelle et politique : au-delà des promoteurs véreux qui ont détruit sa vie, c’est au capitalisme qu’il s’attaque.

Dans ce nouveau livre, Ma Zad Jean-Bernard Pouy fait preuve d’une étonnante modernité. Il mélange allègrement les codes du néo-polar français des années 1970 − dénonçant le système capitaliste et la corruption − avec ceux du roman policier plus récent, qui a souvent pour arrière-plan la ruralité.

Nous retrouvons Jean Bernard Pouy au meilleur de sa forme littéraire, clins d’œil à ses maîtres, références picturales nombreuses, calembours, turlupinades et facéties…

En partenariat avec la librairie Sauramps

21/10/2017 – 15h – Café Noir +deFIRN avec Franck Bouysse à la Nouvelle Librairie Sétoise

La nouvelle librairie sétoise, accueillera dans le cadre d’un +deFIRN, Franck Bouysse à l’occasion de la sortie de son dernier roman très remarqué Glaise, La manufacture de livres, 2017.

Samedi 21 octobre à 15h.

L’auteur révélé par Grossir le ciel , prix polar SNCF et Plateau ,lauréat du prix de la Foire du Livre de Brive revient ici avec un roman dont le magazine Lire dit : « Il y a des traces de Giono et de Jim Harrison chez cet auteur qui s’est imprégné de leurs oeuvres, fouillant dans les noirceurs de l’âme et l’âpreté des lieux. »

Franck Bouysse a été l’invité du Festival international du roman noir de Frontignan / FIRN en 2016 et 2017.

encore+deFIRN Théâtre : Voyez comme on danse. Texte d’Anne Bourrel

THÉÂTRE/DANSE/MUSIQUE

Création au Théâtre de Poche à Sète

Jeudi 22 mars 2018 à 21h,

Roberto et Rita se rencontrent à la Milonga La Maldita. Rita est une riche héritière. Roberto un petit malfrat, danseur de tango et gigolo à ses heures. Il n’a plus un sous en poche, il crève la dalle et comme si cela ne suffisait pas, il est poursuivi par le clan des Italiens…Entre Roberto et Rita, l’entente est immédiate. Lui voit en elle une solution facile pour trouver l’argent qui lui manque. Elle le désire et voudrait qu’il lui appartienne, entièrement. Dans un hôtel de luxe du bord de mer, le Mirage Hôtel, leur tango vire à la danse macabre…. « 

Texte d’Anne Bourrel – Mise en scène et Jeu Charo Beltran-Nuñez – Danse et chorégraphie Jean-sébastien Rampazzi – Scénographie et costumes Nicolas Marquet – Musique originale et présence sur scène Arnaud Millan – Création lumière Claire Eloy – Visuels  Paul-Eli Rawnsley

Durée 1H15

Avec l’aide du Théâtre de Poche à Sète et de la Maison du Tango de Montpellier

 

RÉSERVATIONS THÉÂTRE DE POCHE 04 67 74 02 83  

également les 21 et 23 mars   

Angelo DI MARCO

Le festival rend hommage à Angelo Di Marco, disparu en décembre 2016. L’affiche du FIRN emprunte un de ses dessins – Le tueur des squares, Nouveau Détective, Septembre 1984 –

À ce grand maître de l’illustration des faits divers les plus baroques et les plus atroces publiés pendant plus de 40 ans en unes de Radar, de Détective, ou de Qui ? Police.

Brigitte Findakly

Brigitte Findakly est née en 1959 à Mossoul, Irak, et y a grandi jusqu’en 1973. Coloriste de bande dessinée depuis 1982, elle a travaillé pour Pif Gadget, Le Journal de Mickey, Circus, Vécu, Le Journal Spirou… Elle a colorié de nombreux albums dont Lapinot, Le Chat du Rabbin, Le Retour à la Terre et Ralph Azham.

Dernier ouvrage:

Coquelicots d’Irak, avec Lewis Trondheim, L’Association, 2016 – Sélection officielle du Festival d’Angoulême 2017

Reno Lemaire

Reno Lemaire dessine dès son plus jeune âge. Un jour, il décide de contacter par mail différentes maisons d’édition. Il reçoit plusieurs réponses dont celle de Pika Édition, qui décide de rencontrer et de laisser une chance à l’auteur, ce qui aboutit à la création de Dreamland. Pour faire face aux impératifs de l’éditeur, il fonde le Penmerry Studio avec son ami Salim Kafiz et son cousin Romain Lemaire à la fin du tome 4. Avec cette bande dessinée, Reno Lemaire est l’un des auteurs français les plus lus.

Ouvrage:

Dreamland, 17 tomes, Pika, En cours depuis 2013.

Yannis La Macchia

Né, en 1985 à Genève, Yannis La Macchia est auteur de bande dessinée et cofondateur des éditions Hécatombe. Lauréat du prix Töpffer en 2005 pour The Beauty & New Fashion Hall (Hécatombe, 2006), éditeur de la revue Un fanzine Carré depuis 2010, il est récompensé par un fauve au festival d’Angoulême pour le numéro C de cette revue (Hécatombe, 2013). En avril 2017, il publie « Des bâtisseurs » chez Atrabile, premier livre publié en dehors de la structure qu’il a créée.


Derniers ouvrages

Des Bâtisseurs, Atrabile, 2017
Ils, Hécatombe, 2015
Les Raisons de se cacher
, Hécatombe, 2014
XXXX,
Hécatombe, 2014
Réversible
, Hécatombe, 2014

Lewis Trondheim

Né en 1964. Co-fondateur de la maison d’édition l’Association en 1990. Co-fondateur de l’OuBaPo, l’OUvroir de BAnde Dessinée POtentiel. Fondateur et directeur du label Shampooing aux éditions Delcourt Auteur d’environ 170 bandes dessinées (dont 70 en collaboration avec plus de 40 auteurs). Directeur d’écriture sur les séries animées « Allez raconte » sur 2 saisons (prod. Les Armateurs) et « OVNI ». (prod. Blue Spirit) Chevalier des Arts et Lettres en 2005. Grand Prix au festival d’Angoulême en 2006. Écriture du livret de l’opéra Affaire Étrangère joué en 2009 à l’opéra Comédie de Montpellier. Créateur de la mascotte « Le Fauve » du festival d’Angoulême.

Derniers ouvrages

Mildiou, L’Association, 2017

Coquelicots d’Irak, (Avec Brigitte Findakly), L’Association, 2016

Ralph Azham, 9 tomes, Dupuis, 2011-2016

Capharnaüm, L’Association, 2015

Visite express, L’Association, 2015