Jean-Yves MARTINEZ (France)

Jean-Yves Martinez a vécu douze ans à La Havane où il a été professeur et correspondant pour plusieurs médias (Libération, Le Point, RFI). Il est actuellement traducteur de l’espagnol et enseignant à l’International Bilingual School of Provence. Ses deux précédents romans, La Femme havane, 2004, et Le Fruit de nos entrailles, 2008, ont été publiés aux éditions des Équateurs.

DERNIERS OUVRAGES :

La Femme havane, Éditions des Equateurs, 2004

Le Fruit de nos entrailles, Éditions des Equateurs, 2008

Les Enchaînés, Seuil, 2019

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / VENDREDI 28 JUIN À 17H00

AMOUR

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / SAMEDI 29 JUIN À 16H00

DOUBLE DOSE

Tim WILLOCKS (GB)

Tim Willocks, né en 1957, est médecin, écrivain, scénariste et producteur britannique. Auteur de romans, il s’est consacré à l’écriture à plein temps en 2005. Il a fermé son cabinet de psy et déménagé de Londres pour vivre dans la montagne, en Irlande. Il peint son propre portrait à travers les caractères de différents personnages de ses romans. On retrouve ainsi un personnage central avec une connaissance approfondie en médecine, en drogues et en arts martiaux. Willocks est lui-même ceinture noire de karaté. Il est aussi un grand fan de poker.

Son premier roman, Bad City Blues, 1991, a été adapté au cinéma en 1999. Willocks a également coécrit le film documentaire de Steven Spielberg, The Unfinished Journey, 1999,. En 1995, il publie son deuxième roman, L’Odeur de la haine (Green River Rising). Son roman La Religion (The Religion, 2006), qui remporta un franc succès auprès des lecteurs comme de la critique, se déroule pendant l’année 1565 durant le Grand Siège de Malte. C’est le début d’une trilogie romanesque ayant pour héros Mattias Tannhauser. Le deuxième tome, Les douze enfants de Paris (Twelve Children of Paris) est paru en 2013. Doglands, 2011, est son premier roman pour la jeunesse. Il a obtenu la Pépite du Roman adolescent européen au Salon du Livre Jeunesse de Montreuil, en 2012. La mort selon Turner, son dernier titre publié en octobre 2018 chez Sonatine, remporte le Prix Le Point du polar européen 2019.

DERNIERS OUVRAGES :

La Religion, Sonatine, 2009, Pocket, 2011

Doglands, Syros, 2012

Les douze enfants de Paris, Sonatine, 2014, Pocket, 2015

La Mort selon Turner, Sonatine, 2018,

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 16H00

ADRENALINE

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / DIMANCHE 30 JUIN À 15H00

DOUBLE DOSE

Aurélie WILLIAM LEVAUX (Belgique)

Née dans la campagne belge en 1981, Aurélie William Levaux travaille de manière compulsive, maladroite et désorganisée. Depuis les premières années du siècle en cours, elle publie des romans graphiques (parus chez La 5e Couche, Le Dernier Cri, United Dead Artists, Super-Loto, Cambourakis, Tétras Lyre et Atrabile), expose d’à-peu-près-broderies, et œuvre en collaboration avec ses compagnons et époux successifs. Auteure, dessinatrice et plasticienne instable empruntant un ton à la fois pessimiste et léger, ses ouvrages prennent la forme de carnets poétiques dessinés voire de journaux intimes à travers lesquels nous sommes plongés dans ses angoisses, ses pulsions, ses envies, ses doutes, et toute sa détestation du monde. Entretenant volontiers un « petit esprit de paysanne », une révolte mal formulée, tantôt celle du petit ou du pauvre, tantôt celle de la femme en quête de Justice, elle ne s’attarde jamais longtemps dans une discipline.

DERNIERS OUVRAGES :

La Réponse, Superloto éditions, avril 2015

La poutre de mon œil, Le Monte-En-L’air, 2016

Sisyphe, les joies du couple, Atrabile, avril 2016

Le Tas de pierre, Christophe Levaux et AWL, Cambourakis, avril 2018

Bataille, Cambourakis, 2019

SORTIE D’ATELIER / VENDREDI 28 JUIN

ACCROCS

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 14H30

AMOURS TOXIQUES