+ de FIRN Cinéma : Les traducteurs

Mercredi 12 février à 21h au CinéMistral à Frontignan

Séance cinéma + de FIRN autour du film

Les Traducteurs de Régis Roinsard

Isolés dans une luxueuse demeure sans aucun contact possible avec l’extérieur, neuf traducteurs sont rassemblés pour traduire le dernier tome d’un des plus grands succès de la littérature mondiale. Mais lorsque les dix premières pages du roman sont publiées sur internet et qu’un pirate menace de dévoiler la suite si on ne lui verse pas une rançon colossale, une question devient obsédante : d’où vient la fuite ?

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19584777&cfilm=261613.html

Tarif habituels

+DEFIRN Cinéma : Mon chien stupide d’Yvan Attal d’après John Fante en avant-première à Frontignan

Vendredi 11 octobre, 19h au CinéMistral de Frontignan en présence d’Yvan Attal réalisateur et acteur

+DEFIRN Cinéma avec la projection en avant-première de Mon chien stupide d’après le roman éponyme de John Fante.

Henri est en pleine crise de la cinquantaine. Les responsables de ses échecs, de son manque de libido et de son mal de dos ? Sa femme et ses quatre enfants, évidemment ! A l’heure où il fait le bilan critique de sa vie, de toutes les femmes qu’il n’aura plus, des voitures qu’il ne conduira pas, un énorme chien mal élevé et obsédé, décide de s’installer dans la maison, pour son plus grand bonheur mais au grand dam du reste de la famille et surtout de Cécile, sa femme dont l’amour indéfectible commence à se fissurer.

> Avec autodérision, John Fante n’a jamais raconté qu’une seule histoire : la sienne. Fils de maçon, né dans le Colorado, il voulait devenir le plus grand auteur américain de sa génération. Sous sa plume, l’ordinaire devient extraordinaire. Pourtant, il ne connaîtra jamais la renommée de son vivant.

À 20 ans, il se rend à Los Angeles où il travaille dans une conserverie de poisson et exerce de nombreux petits boulots pour survivre. Lecteur passionné, il commence à écrire des nouvelles. Premier roman écrit par John Fante en 1939, Demande à la Poussière est une œuvre semi-autobiographique issue de la saga d’Arturo Bandini, alter égo qu’il s’est créé. Elle fait suite à Bandini (1938) et Sur la Route de Los Angeles, même si ce dernier ouvrage ne sera publié en réalité qu’en 1985. Il raconte ses tourments d’écrivain sans le sou dans un hôtel de seconde zone, à Bunker Hill, pendant la Grande dépression. Mais loin d’être un recueil de ses lamentations, Demande à la Poussière dévoile l’imaginaire et la rage au ventre d’un jeune auteur prêt à tout pour réussir. Camilla, une belle espagnole, viendra perturber ses aspirations et le ramener à ses origines d’immigré.
Mon chien Stupide (titre original : My Dog Stupid) est un des deux romans de John Fante paru en 1985, deux ans après la mort de l’auteur. Mon chien stupide  raconte L’irruption d’un chien au comportement imprévisible, ses nouveaux propriétaires l’appelleront Stupide, dans la vie d’un romancier quinquagénaire, Henry J. Molise, et de sa famille au bord du Pacifique. Le comique y côtoie le tragique. Le souvenir d’un autre chien, Rocco hante aussi le narrateur. C’est le moment de commencer l’amer bilan de sa vie.

Jeudi 27 juin Médiathèque Emile-Zola à Montpellier / Rencontre avec Franck Bouysse

Rencontre avec Franck Bouysse autour de son livre « Né d’aucune femme » (La manufacture de livres) à la Médiathèque Emile-Zola à Montpellier

Rencontre en amont du 22e Festival International du Roman Noir, organisé à Frontignan les 28, 29 et 30 juin. avec 40 auteurs, espoirs ou légendes du genre, dans le cadre des rencontres « + de FIRN »). Avec la participation de Nathalie Castagné, présidente de l’association Soleil Noir.

Franck Bouysse est né en 1965 à Brive-la-Gaillarde, il a été enseignant en biologie et se lance dans l’écriture en 2004. Grossir le ciel en 2014, puis Plateau en 2016 rencontrent un large succès, remportent de nombreux prix littéraires et imposent Franck Bouysse sur la scène littéraire française. Il partage aujourd’hui sa vie entre Limoges et un hameau de Corrèze.

 

« Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d’une femme à l’asile.
– Et alors, qu’y a-t-il d’extraordinaire à cela ? demandai-je.
– Sous sa robe, c’est là que je les ai cachés.
– De quoi parlez-vous ?
– Les cahiers… Ceux de Rose. »

Ainsi sortent de l’ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquels elle a raconté son histoire, cherchant à briser le secret dont on voulait couvrir son destin.

Franck Bouysse, lauréat de plus de dix prix littéraires, nous offre avec Né d’aucune femme  la plus vibrante de ses œuvres. Avec ce roman sensible et poignant, il confirme son immense talent à conter les failles et les grandeurs de l’âme humaine.

Ce roman est finaliste du Grand Prix des lectrices de Elle et du prix du roman inspirant Psychologies magazine. Il est par ailleurs en compétition pour le Prix Etonnants voyageurs/Ouest France, le Prix Louis Guilloux, le Prix des Lecteurs de la Maison du livre de Rodez et le Prix des lecteurs de la librairie Expressions à Chateauneuf-de-Grasse…

©Droits réservés

 Localisation : Médiathèque Emile Zola
 Catégorie : Rencontre
 Conditions : 18H30 Grand auditoirum

 

  • – Le 27/06/2019
 Public : Tout public