+ de FIRN Cinéma : Les traducteurs

Mercredi 12 février à 21h au CinéMistral à Frontignan

Séance cinéma + de FIRN autour du film

Les Traducteurs de Régis Roinsard

Isolés dans une luxueuse demeure sans aucun contact possible avec l’extérieur, neuf traducteurs sont rassemblés pour traduire le dernier tome d’un des plus grands succès de la littérature mondiale. Mais lorsque les dix premières pages du roman sont publiées sur internet et qu’un pirate menace de dévoiler la suite si on ne lui verse pas une rançon colossale, une question devient obsédante : d’où vient la fuite ?

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19584777&cfilm=261613.html

Tarif habituels

+DEFIRN Cinéma : Mon chien stupide d’Yvan Attal d’après John Fante en avant-première à Frontignan

Vendredi 11 octobre, 19h au CinéMistral de Frontignan en présence d’Yvan Attal réalisateur et acteur

+DEFIRN Cinéma avec la projection en avant-première de Mon chien stupide d’après le roman éponyme de John Fante.

Henri est en pleine crise de la cinquantaine. Les responsables de ses échecs, de son manque de libido et de son mal de dos ? Sa femme et ses quatre enfants, évidemment ! A l’heure où il fait le bilan critique de sa vie, de toutes les femmes qu’il n’aura plus, des voitures qu’il ne conduira pas, un énorme chien mal élevé et obsédé, décide de s’installer dans la maison, pour son plus grand bonheur mais au grand dam du reste de la famille et surtout de Cécile, sa femme dont l’amour indéfectible commence à se fissurer.

> Avec autodérision, John Fante n’a jamais raconté qu’une seule histoire : la sienne. Fils de maçon, né dans le Colorado, il voulait devenir le plus grand auteur américain de sa génération. Sous sa plume, l’ordinaire devient extraordinaire. Pourtant, il ne connaîtra jamais la renommée de son vivant.

À 20 ans, il se rend à Los Angeles où il travaille dans une conserverie de poisson et exerce de nombreux petits boulots pour survivre. Lecteur passionné, il commence à écrire des nouvelles. Premier roman écrit par John Fante en 1939, Demande à la Poussière est une œuvre semi-autobiographique issue de la saga d’Arturo Bandini, alter égo qu’il s’est créé. Elle fait suite à Bandini (1938) et Sur la Route de Los Angeles, même si ce dernier ouvrage ne sera publié en réalité qu’en 1985. Il raconte ses tourments d’écrivain sans le sou dans un hôtel de seconde zone, à Bunker Hill, pendant la Grande dépression. Mais loin d’être un recueil de ses lamentations, Demande à la Poussière dévoile l’imaginaire et la rage au ventre d’un jeune auteur prêt à tout pour réussir. Camilla, une belle espagnole, viendra perturber ses aspirations et le ramener à ses origines d’immigré.
Mon chien Stupide (titre original : My Dog Stupid) est un des deux romans de John Fante paru en 1985, deux ans après la mort de l’auteur. Mon chien stupide  raconte L’irruption d’un chien au comportement imprévisible, ses nouveaux propriétaires l’appelleront Stupide, dans la vie d’un romancier quinquagénaire, Henry J. Molise, et de sa famille au bord du Pacifique. Le comique y côtoie le tragique. Le souvenir d’un autre chien, Rocco hante aussi le narrateur. C’est le moment de commencer l’amer bilan de sa vie.

Jeudi 27 juin Médiathèque Emile-Zola à Montpellier / Rencontre avec Franck Bouysse

Rencontre avec Franck Bouysse autour de son livre « Né d’aucune femme » (La manufacture de livres) à la Médiathèque Emile-Zola à Montpellier

Rencontre en amont du 22e Festival International du Roman Noir, organisé à Frontignan les 28, 29 et 30 juin. avec 40 auteurs, espoirs ou légendes du genre, dans le cadre des rencontres « + de FIRN »). Avec la participation de Nathalie Castagné, présidente de l’association Soleil Noir.

Franck Bouysse est né en 1965 à Brive-la-Gaillarde, il a été enseignant en biologie et se lance dans l’écriture en 2004. Grossir le ciel en 2014, puis Plateau en 2016 rencontrent un large succès, remportent de nombreux prix littéraires et imposent Franck Bouysse sur la scène littéraire française. Il partage aujourd’hui sa vie entre Limoges et un hameau de Corrèze.

 

« Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d’une femme à l’asile.
– Et alors, qu’y a-t-il d’extraordinaire à cela ? demandai-je.
– Sous sa robe, c’est là que je les ai cachés.
– De quoi parlez-vous ?
– Les cahiers… Ceux de Rose. »

Ainsi sortent de l’ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquels elle a raconté son histoire, cherchant à briser le secret dont on voulait couvrir son destin.

Franck Bouysse, lauréat de plus de dix prix littéraires, nous offre avec Né d’aucune femme  la plus vibrante de ses œuvres. Avec ce roman sensible et poignant, il confirme son immense talent à conter les failles et les grandeurs de l’âme humaine.

Ce roman est finaliste du Grand Prix des lectrices de Elle et du prix du roman inspirant Psychologies magazine. Il est par ailleurs en compétition pour le Prix Etonnants voyageurs/Ouest France, le Prix Louis Guilloux, le Prix des Lecteurs de la Maison du livre de Rodez et le Prix des lecteurs de la librairie Expressions à Chateauneuf-de-Grasse…

©Droits réservés

 Localisation : Médiathèque Emile Zola
 Catégorie : Rencontre
 Conditions : 18H30 Grand auditoirum

 

  • – Le 27/06/2019
 Public : Tout public

Kent Anderson invité d’honneur de la 22e édition du FIRN.

 Kent Anderson, né en 1945, ancien des forces spéciales au Vietnam, a été policier à Portland et à Oakland. Diplômé en création littéraire, il a enseigné la littérature dans l’Idaho et vit aujourd’hui au Nouveau-Mexique.

En 1987, il publie son premier roman, Sympathy for the devil, en référence à la chanson éponyme des Rolling Stones. Puis, en 1996, il fait paraître Chiens de la nuit (Night Dogs), salué par James Crumley comme « un livre capital » parce qu’il « nous rappelle des choses importantes, une époque que trop de personnes préfèrent oublier, la perte de confiance et de raison d’être après la guerre ; et (…) également que ces gens qui vivent dans les terrains vagues de la société nous ressemblent terriblement avec leurs espoirs et leurs rêves, leurs courages et leurs déceptions. »

Un soleil sans espoir, Calmann-Lévy 2018, superbe conclusion de cette trilogie urbaine, décrit une Amérique tout aussi divisée que l’est l’âme de ce grand écrivain.

 DERNIERS OUVRAGES :

 Sympathy for the Devil, Éditions Gallimard, 1993, & Éditions Folio policier, 2013

 Chiens de la nuit, Calmann-Lévy, 1998, & Le Livre de poche, 1999, & Folio policier, 2014

 Pas de saison pour l’enfer, 13e note éditions, 2013

 Un soleil sans espoir, Calmann-Lévy, 2018, (Grand Prix du roman noir étranger 2019 du Festival international du film policier de Beaune)

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / VENDREDI 28 JUIN À 18H00

 ONE SHOT

PARTICIPE À LA TABLE RONDE / SAMEDI 29 JUIN À 16H00

 ADRENALINE

PARTICIPE AU KFÉ NOIR / DIMANCHE 30 JUIN À 15H45

 double dose

+deFIRN avec Hélène Couturier 16 avril au Bistrot de Fanny à Frontignan

Hélène Couturier, auteure de roman noir, notamment à destination de la jeunesse, plusieurs fois invitée au Festival international du roman noir / FIRN Frontignan sera présente lee 16 avril 2019 à partir de 18h30au Bistrot de Fanny pour y rencontrer ses lecteurs.
En 1996 son premier roman, Fils de femme, est publié par les éditions Rivages / Noir. En 2011, Jérôme Cornuau adapte son roman paru aux Presses de la Cité Tu l’aimais quand tu m’as fait ?, avec Aure Atika. Elle est aussi documentariste et scénariste. Elle vit entre Montpellier et Barcelone.
Elle présentera ces deux derniers ouvrages pour ados : Bye Bye Bollywood et Trans Barcelona express parus chez Syros.
Elle anime actuellement un atelier d’écriture avec des élèves du Collège Les 2 pins à Frontignan.

Siestes noires du FIRN

Du 10 avril au 25 juin, le FIRN et les médiathèques de Sète agglopole méditerranée, vous invitent à découvrir en avant première quelques auteurs invités du 22e festival international du roman noir de Frontignan.

Certaines lectures sont limitées à 20 places et doivent être réservées par téléphone.

Siestes Noires Jeunesse (Suivies d’un goûter noir) :

10 avril : 11h – Quartier Carrières-Les Deux Pins Frontignan à l’EVS Calmette.

4 juin : 17h – Quartier la Peyrade-Méréville à la cité Paul Riquet.

Siestes Noires Adulte 18h30 (Suivies d’un apéro noir) :

23 avril : Villa Gallo Romaine Loupian. 04 67 18 68 18

14 mai : Jardin Antique Méditerranée Balaruc-les-bains. 04 67 46 47 92

21 mai : Quartier Carrières-Les Deux Pins Frontignan à l’EVS Calmette.

11 juin : Parc Victor-Hugo Frontignan.

15 juin : 15h30 – Médiathèque A Malraux Sète.

18 juin : Quartier Carrières-Les Deux Pins Frontignan à la rue de la Pinède.

25 juin : Musée de l’étang de Bouzigues. 04 67 78 33 57

Les Lirocafés 10h30 :

15 juin : Médiathèque Mitterrand Sète.

22 juin : Quartier Carrières-Les Deux Pins Frontignan à l’EVS Calmette.

Pour plus d’informations : https://mediatheques.agglopole.fr/

 

 

Concours de nouvelles noires

Dans le cadre du FIRN 2019, l’association « La Fabrikulture » organise un concours de nouvelles noires. Tous les passionnés de littérature, jeunes ou adultes, sont invités à composer leurs plus belles œuvres sur le thème : Addictions.

La date limite pour envoyer vos écrits est fixée le 25 avril.
Rendez-vous sur la-fabrikulture.com, pour connaître le règlement du concours.

À vos plumes !

+deFIRN rencontre Sophie Hénaff – 8 mars Nouvelle Librairie Sétoise à Sète

La 22e édition du FIRN se prépare (28 au 30 juin 2019) et vous propose de rencontrer l’auteure Sophie Hénaff et ses Poulets Grillés avec son nouvel ouvrage « Art et Décès. »

Journaliste à Cosmopolitan où elle tient la fameuse « Cosmoliste », Sophie Hénaff est l’auteur de Poulets Grillés, un premier roman qui a obtenu le prix Polars en série (Quais du polar / Le Monde des livres), le prix Arsène Lupin 2015 et le prix du meilleur polar francophone. Elle a été reçue en 2015 au FIRN Frontignan.

Art et décès : Silence, on tue ! C’est sur un plateau de cinéma que la plus sympathique bande de loosers du 36 Quai des Orfèvres fait son come-back, avec toujours à sa tête la célèbre commissaire Anne Capestan, obligée d’interrompre son congé parental pour sauver une ex-collègue. La Capitaine Eva Rosière, qui se consacre désormais à sa carrière de scénariste, est accusée du meurtre d’un réalisateur, retrouvé un couteau entre les deux omoplates, défoncé à la kétamine ! Eva avait, il est vrai, juré de le tuer… Le Cluedo peut commencer. Sa gamine sous le bras, Anne Capestan est prête.

Après le succès de Poulets grillés (prix des lecteurs du Livre de Poche) et de Rester groupés, Sophie Hénaff poursuit sa série désopilante et savoureuse. On en redemande !

+deFIRN Cinéma : Les étendues imaginaires le 28 mars 2019, 20h30 CinéMistral

Les étendues imaginaires (Singapour, 2019, 1h35)

De Siew Hua Yeo
Avec en tête d’affiche Xiaoyi Liu, Peter Yu, Jack Tan, Luna Kwok.

Singapour gagne chaque année plusieurs mètres sur l’océan en important des tonnes de sable des pays voisins ainsi que de la main d’œuvre bon marché. Dans un chantier d’aménagement du littoral, l’inspecteur de police Lok enquête sur la disparition d’un ouvrier chinois, Wang, jusqu’alors chargé de transporter des ouvriers. Après des jours de recherches, toutes les pistes amènent Lok dans un mystérieux cybercafé nocturne.

Siew Hua Yeo, réalisateur et scénariste singapouriens, a étudié la philosophie à l’Université Nationale de Singapour. Il est membre du collectif 13 Little Pictures film. Il a participé à l’édition 2015 de Talents Tokyo et a présenté au Autumn Meeting 2016, son projet de second long métrage de fiction, « les étendues imaginaires », qui a remporté le grand prix. Présenté à Locarno en 2018, il y a gagné le Léopard d’Or.

Cette séance sera animée par Quentin, étudiant en cinéma et membre de l’association Imaginarium.

Tarifs habituels du CinéMistral.

 

Alex Barbier nous a quitté

Les éditions Frémok viennent d’annoncer le décès du Jurassien Alex Barbier, le 29 janvier 2019 à l’âge de 68 ans.
Etudiant aux Beaux-Arts de Nantes à la fin des années 60, Barbier publie ses premières planches de BD dans Charlie Mensuel en 1974. Dès ses premiers récits en couleurs directes, il développe un univers torturé plein de malaise et de solitude. Après avoir collaboré à Hara-Kiri et publié quatre albums constituant une oeuvre singulière et troublante, il partageait son temps entre le Jura et les Pyrénées.
Il avait ensuite réalisé « Les Paysages de la nuit », « Comme un poulet sans tête » et enfin « Dernière bande » en 2014 qui signait ses adieux au 9e art. Le Festival international de la bande dessinée 2015 avait consacré une exposition à cet artiste en marge aux planches aux allures de cauchemar halluciné en couleur directe et transgressant les codes narratifs et picturaux de la BD. Rares sont les auteurs qui, en bande dessinée, ont réussi à nous imprégner aussi fortement de leurs fantasmes et de leurs peurs.
Il avait quelque peu usé son fond de pantalon au FIRN. Au sens figuré puisqu’il y avait activement participé en 2001 et en 2004, et une autre fois au sens propre (?), après une chute, qui avait nécessité l’intervention urgente de Marceline Dentel, la mercière de la place de l’Hôtel de Ville. Souvenirs, souvenirs…
Nous invitons chacun à rendre hommage à ce grand monsieur des arts graphiques en se replongeant dans son oeuvre.

+deFIRN Cinéma : BORDER, le 7 février 2019

BORDER (Suède, 2019,1h 48min)
De Ali Abbasi
Avec Eva Melander, Eero Milonoff, Jörgen Thorsson
Tina, douanière à l’efficacité redoutable, est connue pour son odorat extraordinaire. C’est presque comme si elle pouvait flairer la culpabilité d’un individu. Mais quand Vore, un homme d’apparence suspecte, passe devant elle, ses capacités sont mises à l’épreuve pour la première fois. Tina sait que Vore cache quelque chose, mais n’arrive pas à identifier quoi. Pire encore, elle ressent une étrange attirance pour lui..
Né en Iran, Ali Abbasi a publié plusieurs nouvelles dans son pays avant de s’installer en Suède pour étudier l’architecture. Une fois diplômé, il s’intéresse à la mise en scène et s’inscrit à la National Film School of Denmark. Son premier long-métrage, Shelley, sort en 2016.
Cette séance sera animée par Quentin, étudiant en cinéma et membre de l’association Imaginarium. Cette nouvelle formule des plus de FIRN cinéma permettra d’aller plus loin que le simple débat mais aussi de nous emmener sur le chemin de l’analyse filmique.

Tarifs habituels.

Claude Mesplède – compagnon de route du FIRN nous a quitté

Claude Mesplède, très grand spécialiste du roman noir nous a quitté il y a quelques jours. Ce fut un fidèle compagnon de route de notre festival. Il participa au FIRN à de nombreuses occasions comme auteur ou comme modérateur.
Le FIRN n’oubliera jamais ces moments partagés et nos pensées vont à ses proches.

Claude Mesplede, est né en 1939 à St-Laurent de la Prée (Charente-Maritime).
Électricien en aéronautique, il a travaillé à Air France de 1957 à 1993, alternant travail professionnel et fonctions syndicales locales et nationales.

Passionné de littérature depuis toujours, il découvre rapidement les romanciers populaires et le roman noir américain. Son premier ouvrage Voyage au cœur de la Noire (1982), écrit en collaboration avec J.J Schleret, constitue le premier dictionnaire exhaustif sur la «Série Noire». Première manifestation d’un extraordinaire travail de critique et d’anthologiste qui, au fil d’innombrables articles et de nombreux volumes, l’amènera à concevoir et diriger la rédaction du monumental Dictionnaire des littératures policières paru en 2003, œuvre sans équivalent qui aborde le genre littéraire dans tous ses aspects, à toutes les époques et à l’échelle universelle. Cet ouvrage de référence confère à Claude Mesplède une place de choix dans le cœur des amateurs de polar. Ajoutons qu’il fut aussi Président de l’Association 813 (1995-1998) et responsable de plusieurs collections.

Frédric Paulin à la librairie Fier de Lettres à Montpellier

Le 29 novembre à partir de 18h45, nous avons la chance de recevoir Frederic Paulin autour du brillant roman noir « La guerre est une ruse » (Agullo Editions).

Algérie, 1992. Après l’annulation des élections remportées par le Front islamique du salut, une poignée de généraux a pris le pouvoir. L’état d’urgence est déclaré, les islamistes pourchassés ont pris les armes. Le pays sombre dans une violence sans précédent… Tedj Benlazar, agent de la DGSE, suit de près les agissements du tout-puissant Département du renseignement militaire, le sinistre DRS qui tire toutes sortes de ficelles dans l’ombre. Alors qu’il assiste à l’interrogatoire musclé d’un terroriste, Tedj apprend l’existence de camps de concentration où les islamistes seraient parqués dans des conditions inhumaines. En fouinant plus avant, il met au jour des liens contre-nature entre le DRS et les combattants du GIA. Quel jeu jouent donc les services secrets avec les terroristes ? Les massacres quotidiens sont-ils l’œuvre des uns ou des autres ? Ou d’une instrumentalisation diabolique des seconds par les premiers ? Benlazar acquiert la certitude que les généraux sont prêts à tout pour se maintenir au pouvoir. Et la dernière phase de leur plan va commencer : exporter le chaos par-delà la Méditerranée, pour forcer la France à soutenir leur croisade anti-terroriste. Avec ce premier tome, Frédéric Paulin plonge le lecteur au cœur de la décennie noire qui ravagea l’Algérie et préfigura une nouvelle ère de terreur inaugurée par les attentats du 11 septembre.

15/10 Rencontre +deFIRN : William Boyle – Sauramps Comédie

Rencontre « + de FIRN » à la librairie Sauramps Comédie avec William BOYLE auteur de Gravesend aux éditions Gallmeister. Rencontre animée par Nathalie Castagné, Présidente de Soleil Noir.

William Boyle, celui-là même qui reçut l’honneur d’être le numéro 1000 de la collection Rivages/Noir avec le livre Gravesend, collection dirigée par l’éminant François Guérif avant que celui-ci ne rejoigne les prometteuses et admirables éditions Gallmeister, nous fait l’honneur de sa présence pour son dernier ouvrage Le témoin solitaire,( rencontre organisée avec le concours des éditions Gallmeister.)
Comme avec Gravesend, l’auteur de roman noir, de tragédie contemporaine donc, nous immerge grâce à sa plume envoutante, dans son quartier de New-York pour évoquer le déterminisme social, le poids de cette destinée qui nous conditionne, nous englue, nous condamne. (Bouleversant !)

Ils en parlent :
Gravesend, éditions Rivages/Noir
Télérama : https://www.telerama.fr/livres/gravesend,140286.php
Le Figaro : http://www.lefigaro.fr/livres/2016/04/07/03005-20160407ARTFIG00020–gravesend-de-william-boyle-sans-espoir-de-retour.php
Rolling Stone : https://www.rollingstone.fr/gravesend-de-william-boyle/
Encore du noir : http://www.encoredunoir.com/2016/04/gravesend-de-william-boyle.html »
Mon roman noir et bien serre : http://monromannoiretbienserre.blog.tdg.ch/archive/2016/05/26/william-boyle-gravesend-l-hymne-du-desespoir-276435.html
Action suspense : http://www.action-suspense.com/2016/03/william-boyle-gravesend-rivages-noir-n-1000-2016-inedit.html

Tout est brisé, éditions Gallmeister
Télérama : https://www.telerama.fr/livre/cercle-polar-william-boyle,-gianni-biondillo,-olivier-norek…-de-brooklin-a-milan,-en-passant-par,n5365054.php
Les Echos : https://www.lesechos.fr/23/10/2017/lesechos.fr/030766468050_–tout-est-brise—–new-exit-to-brooklyn.htm
Actualitté : https://www.actualitte.com/article/livres/dans-cet-appart-pourri-de-brooklyn-tout-est-brise-de-william-boyle/86424
Nyctalopes : https://www.nyctalopes.com/tout-est-brise-de-william-boyle-gallmeister/
The killer inside me : http://thekillerinsideme.over-blog.com/2017/09/tout-est-brise-une-mere-et-un-fils-derivant-dans-brooklyn.html

16/10 Séance +deFIRN cinéma : Les confins du monde de Guillaume Nicloux en avant-première au CinéMistral à Frontignan

En avant première nationale le nouveau film de Guillaume Nicloux (Sortie le 5 décembre)

Avec Gaspard Ulliel, Guillaume Gouix, Gérard Depardieu..

Indochine, 1945.
Robert Tassen, jeune militaire français, est le seul survivant d’un massacre dans lequel son frère a péri sous ses yeux. Aveuglé par sa vengeance, Robert s’engage dans une quête solitaire et secrète à la recherche des assassins. Mais sa rencontre avec Maï, une jeune Indochinoise, va bouleverser ses croyances.

 

Guillaume Nicloux a été l’invité du FIRN

Il a réalisé

Les Enfants volants (1990) · Faut pas rire du bonheur (1994) · Le Poulpe (1998) · Une affaire privée (2002) · Cette femme-là (2003) · Le Concile de Pierre (2006) · La Clef (2007) ·Holiday (2010) · L’Affaire Gordji : Histoire d’une cohabitation (2012, téléfilm) · La Religieuse (2013) · L’Enlèvement de Michel Houellebecq (2014, téléfilm) · Valley of Love (2015) ·The End (2016, e-cinema) · Les Confins du monde (2018)

16/10 Rencontre +deFIRN : Valentine Imhof à la librairie Sauramps Comédie

Rencontre « + de FIRN » avec Valentine Imhof à 19h à la librairie Sauramps Comédie en partenariat avec Soleil Noir

Dans un premier roman incandescent, gorgé d’alcool, de rock et de poésie, Valentine Imhof nous emporte sur les pas d’une héroïne qui s’est placée sous la protection de Loki, le dieu destructeur de la mythologie nordique. Comme lui, elle a dû boire le venin qui confère la rage. Comme lui, elle nourrit des vengeances, des apocalypses et des rêves de fin du monde. Et les quatre runes de son nom sont tatouées sur sa nuque.

21/10/2017 – 15h – Café Noir +deFIRN avec Franck Bouysse à la Nouvelle Librairie Sétoise

La nouvelle librairie sétoise, accueillera dans le cadre d’un +deFIRN, Franck Bouysse à l’occasion de la sortie de son dernier roman très remarqué Glaise, La manufacture de livres, 2017.

Samedi 21 octobre à 15h.

L’auteur révélé par Grossir le ciel , prix polar SNCF et Plateau ,lauréat du prix de la Foire du Livre de Brive revient ici avec un roman dont le magazine Lire dit : « Il y a des traces de Giono et de Jim Harrison chez cet auteur qui s’est imprégné de leurs oeuvres, fouillant dans les noirceurs de l’âme et l’âpreté des lieux. »

Franck Bouysse a été l’invité du Festival international du roman noir de Frontignan / FIRN en 2016 et 2017.

+deFIRN expo « Bienvenue chez les riches » des Pinçon-Charlot à Nîmes après Angoulême

Après le Festival d’Angoulême du 30 janvier au 2 février 2020,  retrouvez l’exposition « Bienvenue chez les riches » des Pinçon-Charlot coproduite par le FIRN et présentée lors de sa 22e édition en juin 2019. Du 8 février au 22 mars cette incroyable expo interactive et ludique sera exposée à l’Archipel à Nîmes. Une visite guidée avec les auteurs est prévue le 7 mars…